Qu’est-ce que la difficulté de minage ?

Le minage est une opération qui vise à valider des transactions sur le consensus de preuve de travail. Lorsque des utilisateurs échanges des Bitcoins entre eux par exemple, une équation mathématique est soulevée et le premier à la résoudre reçoit une récompense.

Le cas du Bitcoin

Le Bitcoin est la première cryptomonnaie qui a été inventé. Le concepteur Satoshi Nakamoto a écrit dans son algorithme qu’il fallait 10 minutes pour valider un bloc (un ensemble de transaction).

Il faut voir cette résolution comme le remplissage d’une grille de Sudoku.

Sudoku difficulté minage

En effet il est complexe de remplir une grille mais il est relativement simple de contrôler si la solution est bonne.

validation sudoku

A chaque fois qu’une solution est trouvée une nouvelle grille est soumise à l’ensemble des participants.

La difficulté de minage

La difficulté de minage est l’augmentation du niveau de difficulté ou la diminution de celui-ci pour s’assurer que au moins un participant arrivera à trouver la solution en environ 10 minutes.

Elle est réajustée automatiquement tous les 2016 blocs pour le Bitcoin. Plus la puissance de calcul des participants devient importante plus la résolution devient difficile.

difficulté minage Bitcoin

Le nombre que vous voyez affiché est d’environ 14T en janvier 2020. Il indique qu’il faut 14 776 000 000 000 plus de puissance que Satoshi Nakamoto lors de sa première transaction.

Pourquoi la difficulté ne cesse d’augmenter ?

La difficulté n’a de cesse d’augmenter depuis plusieurs années pour diverses raisons. La première est le coût des composants électronique dont le prix devient de plus en plus faible. Les outils de minage tel que les ASICS, sont de plus en plus accessible au grand public. Mais la principale raison est l’adoption du Bitcoin qui croit de jour en jour. La difficulté de minage a subi une forte accélération suite la forte augmentation des prix qui a eu lieu en fin 2017.

Hashrate vs difficulté de minage

De nombreuses personnes confondent le hashrate et la difficulté de minage. En effet le premier représente la puissance totale de calcul émise par le réseau exprimé en Hashs par seconde (solution par seconde) . Tandis que le second exprime un niveau de complexité qui est appliqué à l’ensemble des mineurs.

Hashrate Bitcoin

En janvier 2020 le hashrate pour le Bitcoin est oscille entre 90 et 100 EH/s. Ici on peut voir que les blocs sont tous validés entre 9 et 10 minutes.

Conclusion

Il est important de comprendre les termes utilisés dans le minage pour comprendre le fonctionnement des cryptomonnaies. Ces informations vous permettent de savoir si il est intéressant de miner ces cryptomonnaies ou si il faut aller en miner d’autres.

Partager autour de vous

Nos articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *