Qu’est-ce que le projet Elrond et sa cryptomonnaie Egld ?

Le projet Elrond se définit comme étant la blockchain à l’échelle d’Internet. Un nouveau monde, une démocratisation, une adoption de masse rendue possible ? La cryptomonnaie se démocratise, après le premier bull run de 2017, les entreprises commencent à emboîter le pas en 2020. Après Elon Musk via l’entreprise Tesla, Microstrategy ou encore la célèbre entreprise de placement financier Grayscale. Le Bitcoin a de nouveau atteint des sommets allant même jusqu’à 58’000$ l’unité.

Cependant, l’afflux de capitaux, de nouvelles personnes, augmente le nombre de transactions à gérer. L’écosystème tout entier est quelques fois sous tension, comme congestionné lors des grands mouvements de prix. Les plus grandes plates-formes rencontrent des problèmes de services. Les frais sont très élevés pour utiliser la blockchain Ethereum par exemple. La technologie doit innover pour faire face à cette demande croissante. D’ailleurs la nouvelle version 2.0 d’Ethereum devrait voir le jour avec une capacité supplémentaire en matière de transactions et des frais moins élevés. Aujourd’hui le réseau Ethereum est capable de traiter 15 transactions par seconde. Un volume beaucoup trop faible quand on souhaite une adoption de masse des cryptomonnaies.

C’est ici que ça devient intéressant car le projet Elrond, nous offre la possibilité d’imaginer cet écosystème à grande échelle. Regardons ensemble plus en détail ce projet intéressant qui a déjà fait parler de lui à travers le monde entier.

Vous pouvez retrouver notre «vidéo de présentation d’Ethereum » .

Une liste de liens accessibles en bas de page est disponible afin de vous diriger vers nos précédents articles qui traitent des sujets abordés dans cet article. Par exemple l’explication de la blockchain et des contrats intelligents.La blockchain à l'échelle d'Internet

Présentation

Benjamin Mincu est le créateur d’Elrond, très connu dans le monde des cryptomonnaies. Il était auparavant impliqué dans le projet NEM.io, il est aussi investisseur via MetaChain dans des projets comme BAT, Tezos ou encore Binance. Sa conviction a toujours été d’apporter la solution de la blockchain à grande échelle. Pour cela il fallait pouvoir fusionner les technologies Bitcoin (l’architecture blockchain) et Ethereum (les contrats intelligents). Mais aussi apporter de la rapidité, de l’efficacité et de la simplicité telle que des réseaux comme Visa ou Mastercard par exemple.

Le projet Elrond a démarré en Roumanie en 2017, son livre blanc a été publié le 19 Juin 2019. Son réseau principal a été lancé en juillet 2020 et a donné lieu à un changement de jeton passant des ERD au eGLD. L’offre des jetons a été réduite de 20 milliards à 20 millions. Concrètement, cela a permis le lancement de son propre réseau, la blockchain Elrond et des services associés comme le staking par exemple.

L’année 2021 commence de la plus belle des manières avec le lancement officiel de leur application Maiar. Un pas de plus vers la blockchain à grande échelle. Pour le premier trimestre 2021, il est prévu d’initier via l’application du staking et un module 2.0 DéFi. Les équipes du projet travaillent aussi à la réalisation d’un échange décentralisé. Durant le second trimestre 2021, le projet Elrond devrait mettre en place une identité digitale afin d’assurer la sécurité via des signatures numériques ainsi qu’une interopérabilité afin de pouvoir se connecter à d’autres blockchains.Le projet Elrond cryptomonnaie

Qu’est-ce que le jeton eGLD du projet Elrond ?

Le jeton Elrond eGold (eGLD) est utilisé pour la blockchain du réseau. Le nom eGold car le projet a voulu réinventer l’or digital. Dans un premier temps, la société a joué sur la rareté du jeton. Plus il sera utilisé, plus il sera rare via le mécanisme des jetons brûlés. Il n’y aura pas plus de 31,4 millions de jetons et le plan s’étend sur 10 ans. Dans un second temps, il a un rôle d’ « Utility Token ». Il sera utilisé pour la gouvernance, les transactions, les contrats intelligents et pourra récompenser les validateurs.

jeton cryptomonnaie eGLD Elrond

  • La gouvernance, ce jeton est utilisé pour voter dans le cadre des propositions émises par la communauté
  • Les transactions, l’ensemble des coûts liés à la validation
  • À l’exécution des contrats intelligents
  • Récompense les validateurs, via le staking et la participation au réseau

Un « Utility Token » est un jeton numérique émis pour financer le développement d’une cryptomonnaie. Il pourra par la suite être utilisé pour acheter un bien ou un service offert par l’émetteur de ce jeton.

 

Objectif du projet Elrond

Vous l’aurez sûrement compris, le projet Elrond souhaite développer la blockchain à l’échelle d’Internet. Un projet ambitieux, qui ne manque pas d’atouts pour réussir dans le domaine des cryptomonnaies.

Elrond souhaite créer une plate-forme qui pourrait permettre de répondre à l’ensemble de la demande mondiale. Aujourd’hui on sait que certaines personnes n’ont pas accès au système bancaire pour diverses raisons. Nous pouvons imager la chose en présentant le fait qu’aujourd’hui il y a plus de monde qui dispose d’un téléphone portable plutôt qu’un accès au système bancaire. L’idée serait de développer un outil pour une adoption de masse au niveau mondial.

Cet outil est une plate-forme d’exécution de contrats intelligents avec un mécanisme de consensus différent des blockchains existantes. Prenant en compte les défauts des anciennes blockchains pour créer quelque chose de plus rapide, de plus simple avec une sécurité optimale.

L’application Maiar du projet Elrond apporte de la simplicité d’utilisation. Grâce à ses 15’000 transactions par seconde, le réseau apporte de la capacité et de la rapidité. Avec son nouveau système de consensus, Elrond améliore les techniques existantes. On notera également que le code est open-source, c’est-à-dire qu’il peut être vérifié en ligne par n’importe qui.

Rentrons plus en détail dans la découverte du projet Elrond afin de bien comprendre comment cette nouvelle cryptomonnaie souhaite devenir l’Internet de la blockchain.

Qu’est-ce que l’application Maiar du projet Elrond ?

L’application Maiar est un portefeuille numérique et permet de réaliser des paiements mondiaux. Elle vous permettra d’échanger ou de stocker de l’argent de manière sécurisée sur votre téléphone portable.

L’objectif principal de cette application est d’apporter de la simplicité aux utilisateurs. Aujourd’hui quand on souhaite utiliser des cryptomonnaies, il nous faut connaître les adresses, les réseaux à utiliser, les frais plus ou moins élevés. Tout cela n’est pas intuitif. Il n’est pas rare de faire des erreurs et de perdre l’ensemble des fonds qu’on a envoyés. Mais c’est ici que Maiar apporte de la simplicité à son utilisateur.

  • Une facilité d’utilisation via son smartphone
  • Une accessibilité dans le monde entier, tout le monde ou presque dispose d’un téléphone portable et d’un accès internet
  • Une simplicité dans la réalisation des transactions pour éviter les erreurs

Vous pouvez retrouver « l’application officielle Maiar » .

Application Maiar facilité échange cryptomonnaie

Comment fonctionne le projet Elrond ?

Structure réseau projet Elrond

Le projet Elrond architecture réseau

Le projet Elrond fonctionne grâce à trois grands piliers :

1. Le Sharding

Mais d’abord, qu’est-ce que c’est le Sharding ? C’est un processus de fractionnement de grandes tables en petits morceaux qui seront répartis sur plusieurs serveurs. Ces petits morceaux sont appelés les fragments. Chaque fragment sera conservé sur des serveurs distincts, cela permet de répartir la charge.

Cette technique est utilisée dans la blockchain Elrond afin de fractionner les états et les transactions. Chaque nœud ne traitera qu’une fraction d’une transaction en parallèle d’autres nœuds du système. Pour conserver une sécurité et une fiabilité élevée, un nombre de nœuds suffisant doivent vérifier les fragments. Cela a le mérite d’améliorer considérablement la vitesse d’exécution, et l’efficacité. Cette méthode promet d’augmenter le débit au fur et à mesure que le réseau de validateurs se développe. Cette propriété est appelée la mise à l’échelle.

Il y a trois types de partage :

Sharding innovation projet Elrond
  • Le partitionnement de réseau gère la façon dont les nœuds sont regroupés et communique entre eux. Cela peut-être fait beaucoup plus rapidement que la communication à l’ensemble d’un réseau.
  • Le partitionnement des transactions gère la façon dont les transactions seront fractionnées et distribuées.
  • Le partage d’état assure la sécurité du réseau, et définit les sous-ensembles de nœuds qui vont de nouveau générer l’état de la blockchain. C’est l’approche la plus compliquée, mais plutôt que de mettre à jour l’ensemble du livre d’une blockchain. L’état va définir quels sont les nœuds qui doivent être redistribués afin d’assurer la sécurité. Seul un sous-ensemble des nœuds validateurs sera mandaté afin d’être redistribué pour ne pas arrêter totalement le processus de consensus. Finalement, tous les nœuds seront régénérés.

Grâce à cette première catégorie, le projet Elrond met l’accent sur trois aspects :

  • L’évolutivité sans affecter la disponibilité
  • Expédition et traçabilité instantanées
  • Efficacité et adaptabilité
2. Consensus via une preuve d’enjeu sécurisée

Le projet Elrond se base sur la preuve d’enjeu. Ce consensus est utilisé par le réseau Ethereum. Cependant, les équipes d’Elrond nous proposent une innovation, le consensus via une preuve d’enjeu sécurisée (SPoS).

L’innovation réside principalement dans la sélection aléatoire des nœuds. Voici les étapes de ce consensus SPoS.

  • Les nœuds vont devoir s’enregistrer via un contrat intelligent comme étant éligible à la vérification. Ils seront sélectionnés grâce à des paramètres de variation et aussi à la quantité de jetons eGLD stockés. Cela afin d’obtenir le meilleur ensemble de validateurs en matière de communication et de sécurité. Chose importante, le nombre de nœuds validateurs qui seront choisis dans le panier ne sera déterminé que lorsque le dernier bloc sera terminé. C’est un paramètre aléatoire très difficile à attaquer, car la décision du nombre de nœuds à sélectionner sera prise très rapidement (100m/s).
  • Le nœud sélectionné sera inséré au panier des nœuds validateurs et sera en attente des fragments. Les validateurs devront signer ensemble le bloc pour le valider. Cette méthode est une variante des Tolérances aux pannes byzantines. (Vous pouvez retrouver notre article sur Polkadot qui définit très bien ce concept). Les blocs seront validés grâce à des nœuds qui vont travailler ensemble. Le chef désigné des nœuds va créer le bloc avec des transactions. Il va diffuser ce bloc à l’ensemble des nœuds sélectionnés. Tous les nœuds qui valident le bloc doivent le signer et le renvoyer au chef du groupe lors d’un temps imparti. Si le chef n’a pas reçu au minimum 2/3 des validations pendant ce temps-là, la validation est interrompue et repart de zéro.
  • Une fois le travail achevé, le nœud retournera dans la liste des nœuds éligibles. Si jamais il s’avère qu’un nœud n’a pas réussi sa mission de création et de validation d’un bloc pour diverses raisons, comme une inactivité, ou un nœud malveillant par exemple. Après le temps imparti, le réseau va refaire une sélection aléatoire afin de créer un bloc. Lorsqu’un nœud malveillant est détecté, l’ensemble des nœuds partenaires sont en mesure de lui appliquer une rétroaction négative et de ce fait, le nœud aura moins de chance d’être sélectionné pour participer à la validation d’un bloc.

Consensus preuve de stockage avec sécurité cryptomonnaie blockchain

3. Elrond Virtual Machine

Le projet Elrond a développé un outil « La machine virtuelle d’Elrond ». Cette machine est un moteur qui permet l’exécution des contrats intelligents à l’intérieur de la blockchain. Il élargit la disponibilité des langages pour les développeurs.

Développons ensemble la stratégie d’exécution des contrats intelligents d’Elrond. Partie importante du gain en matière de rapidité pour une blockchain. Les contrats intelligents sont un élément-clé du monde des blokchains, ceux-ci permettent l’exécution et la validation.

Le projet Elrond a ajouté deux conditions pour améliorer la distribution des transactions aux validateurs.

  • S’il n’y a aucune corrélation entre des transactions alors la planification peut se faire dans le désordre. Il n’y aura aucune restriction sur le lieu et le temps de l’attribution de cette tâche.
  • Cependant, s’il existe une corrélation entre plusieurs transactions, alors le contrat intelligent sera dirigé. En fonction des antécédents, il sera déplacé vers le même fragment qui dispose des antécédents. Ce mécanisme sera capable de définir le temps et le lieu de la prise de décision concernant le contrat intelligent.

EVM Elrond virtuel machine technologie

Les avantages, les utilités du projet Elrond pour les utilisateurs ?

  • Un Portefeuille facile d’utilisation et sécurisé
  • Une équipe active toujours en avance sur son planning de développement
  • La disponibilité de nombreuses monnaies fiduciaires via l’application Maiar
  • 500’000 personnes peuvent dépenser via Swipe dans plus de 4,7 millions d’enseignes à travers le monde
  • L’image ci-dessous vous présente les nombreux partenariats conclus avec Elrond
  • Le staking qui peut monter jusqu’à 36% pour les validateurs
  • Un projet solide

Maiar Projet Elrond partanariats

Conclusion

Le projet Elrond est un projet solide avec une équipe toujours à l’heure ou même en avance sur le planning de développement de son écosystème. Il souhaite offrir une utilisation à grande échelle et pouvoir toucher le monde entier via son application Maiar. Grâce à la facilité d’utilisation, et la simplicité dans la réalisation des transactions, la blockchain devient un jeu d’enfant. Les nombreux avantages comme le staking, le portefeuille sécurisé, les nombreux partenariats et la disponibilité des monnaies fiduciaires sont des vecteurs d’utilisations. Et c’est bien de ça qu’à besoin Elrond, une utilisation à grande échelle.

Pour mettre l’ensemble de ses avantages en avant, le projet Elrond a innové. Il offre un nouveau consensus (le SpoS) qui apporte fiabilité, rapidité, évolutivité, et sécurité. Via le système du « Sharding », la blockchain est capable d’atteindre un nombre de transactions à hauteur de 15’000 par seconde.

Si cette utilisation à grande échelle se concrétise alors ils auront gagné leur pari. La blockchain à l’échelle d’Internet nous disait-il, nous ne sommes peut-être plus si loin finalement.

Auteur de l’article :

Stan – « Chancellor on brink of second bailout for banks »

L’homme solitaire pense seul et crée des nouvelles valeurs pour la communauté

Nos articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This