Qu’est-ce que Dash ?

Nom de la cryptomonnaie : Dash

Ticker (Anagramme) : DASH

Site officiel : https://www.dash.org/

Plateforme d’achat : Kraken, eToro, Kucoin, Binance

Qu’est ce que Dash ?

Qu'est ce que Dash

Le Dash est une cryptomonnaie qui a été lancée en 2014 par Evan Duffield et qui a été développée à partir du code open source du Bitcoin. Dash est né de la volonté de permettre à ses utilisateurs un anonymat lors des différentes transactions (un peu comme Monero). Vous le savez sans doute, mais avec le Bitcoin, les transactions sont inscrites publiquement sur la blockchain et il est tout à fait possible de remonter chaque transaction et déterminer qui fait un échange à qui.

Le projet Dash a pour ambition de prolonger la vision portée par la Bitcoin tout en s’affranchissant de certaines de ses limites. C’est le cas par exemple des frais de transactions trop importants, la faible confidentialité, le système de gouvernance non établie et la lenteur des transactions. Dash souhaite à terme être aussi simple d’utilisation et anonyme que des transactions effectuées en cash.

Il est important de noter que l’écosystème Dash fonctionne selon une architecture à deux niveaux :

  • Le Proof of Work (preuve de travail) : En validant les transactions, les mineurs sont directement récompensés en Dash. Ces derniers sont directement responsables de la sécurité des transactions.
  • Le Proof Of Stake (Preuve d’Enjeu) : En plus des récompenses de preuve de travail (PoW) traditionnelles pour l’extraction de Dash, les utilisateurs sont également récompensés pour l’exécution et la maintenance de serveurs spéciaux appelés «masternodes». Ceci permet entre autres d’accéder à d’autres fonctionnalités comme la confidentialité et le traitement instantané des transactions.

Vous le savez sans doute, mais le Proof Of Stake offre aujourd’hui d’incroyables opportunités de revenus passifs pour ceux qui savent comment procéder. Pour en savoir plus à ce sujet nous vous conseillons de lire nos précédents articles sur SimplePosPool, Cryptobridge, Masternode Online et notre tutoriel complet sur comment choisir son masternode.

Qu’est-ce qu’un Masternode ?

Qu'est ce qu'un Masternode

Vous vous posez sans doute la question suivante : Un masternode c’est quoi ? Pour faire simple, un masternode c’est un nœud complet de cryptomonnaie ou un portefeuille informatique qui conserve la copie complète de la blockchain en temps réel. Dans le cas de Dash en particulier et dans les cryptomonnaie en général, les Masternodes sont des ordinateurs qui exécutent un portefeuille de bord et prennent des décisions comme le verrouillage des transactions par exemple.

Tout le monde peut exécuter un Masternode, mais pour ce faire, l’utilisateur doit prouver qu’il possède 1000 DASH (collatéral). C’est un peu comme un droit d’entrée si vous voulez. À partir du moment où l’utilisateur « a payé ces droits d’entrée », le réseau lui fait confiance par défaut. Pourquoi ?

En théorie, obliger les opérateurs à masternode à fournir une garantie contribue à protéger le réseau. Si quelqu’un souhaite attaquer le réseau Dash, il doit d’abord acheter une quantité substantielle de Dash pour devenir un opérateur de masternode. À ce stade, il n’aurait pas de sens d’attaquer le réseau Dash, car cela détruirait leurs avoirs. Parce qu’ils ont beaucoup investi dans le réseau, les opérateurs de masternode sont incités à protéger l’écosystème Dash.

A quoi servent les Masternodes ?

Les masternodes permettent de valider les transactions et les propriétaires de masternode sont récompensés directement en Dash.

A l’heure actuelle où l’article a été écrit, le rendement annuel pour le Dash est de 6.81% pour un nombre total de 4870 masternodes. Ces masternodes sont répartis dans plus de 25 pays différents ce qui permet d’avoir un niveau élevé de décentralisation.

Pour information, les Masternodes permettent de :

  • Renforcer la confidentialité des transactions
  • Faire des transactions instantanées
  • Participer à la gouvernance et voter des décisions particulières
  • Activer le système de budgétisation et de trésorerie dans les cryptos

Que vaut le Dash ?

 

Les informations fournies dans ce chapitre sont directement tirées du site Coinmarketcap (voir le tutoriel complet) :

  • Marketcap : C’est la capitalisation du Dash en euros. Cette valeur correspond au produit entre l’offre en circulation et le cours actuel de la monnaie.
  • Volume (24 heures) : Cela correspond au volume de transaction effectué avec des Dash sur les dernières 24 heures.
  • Offre en circulation : C’est le nombre de Dash total en circulation.
  • Prix : C’est le prix unitaire d’un Dash au cours actuel.

Comment acheter du Dash ?

Comment acheter des Dash

Pour investir et acheter des Dash, vous devrez vous rendre sur les plateformes adaptées comme Kraken (voir le tutoriel complet) par exemple. Si vous êtes débutant, les sites comme eToro (voir le tutoriel complet) sont une très bonne alternative à la fois pour les novices et les plus avancés. Existant depuis de nombreuses années, ce broker à très bonne réputation seulement quelques minutes suffit pour faire votre premier achat.

Vous pouvez également utiliser la plateforme Binance (voir le tutoriel complet) ou Kucoin (voir le tutoriel complet) pour obtenir des Dash. Cependant, vous devrez déjà au préalable posséder des cryptomonnaies pour utiliser ces plateformes.

eToro

eToro est la plateforme de trading social la plus coté du moment ! Que vous soyez débutant ou avancé, eToro saura répondre à coup sur à vos besoins !

Coinbase

Coinbase est une plateforme incontournable. Achetez facilement vos premières cryptomonnaies en quelques clics !

Binance

Binance est la meilleure plateforme d'échange de cryptomonnaies. Elle est adaptée pour tous les profils et ses frais sont les plus faibles du marché !

 

Comment miner du Dash ?

 

Comment miner des Dash

 

Actuellement, 8 493 609 Dash sont en circulation pour une offre maximale de 18 900 000 Dash. Comparés à d’autres cryptomonnaies uniquement basées sur le Proof of Work comme le Bitcoin par exemple, Dash a une structure de récompense par bloc assez particulière :

 

  • 45% des récompenses vont aux mineurs
  • 45% vont à l’opérateur de masternode
  • 10% vont au «trésor» ou au pool de réseaux. Ces fonds sont utilisés pour financer le projet (charges opérationnelles) et lui permettre de garder son indépendance sur le long terme.

 

L’algorithme de hashage utilisé par le Dash est appelé X11. L’idée au départ était de rendre l’exploitation du Dash par les ASICS bien plus difficile afin d’éviter une centralisation minière comme cela est observable avec le Bitcoin par exemple. Toutefois, la société Iberlink est parvenue tout de même à développer le premier ASICS X11. Ce dispositif nécessite moins de puissance de calcul et de consommation d’énergie que l’algorithme SHA-256 du Bitcoin.

 

a) Minage de Dash avec son propre matériel

 

Si vous voulez miner des Dash, l’utilisation d’ASICS sera nécéssaire pour maximiser votre rendement et votre efficacité. Même si autrefois il était possible de miner avec son propre matériel, aujourd’hui effectuer cette tâche avec la carte graphique ou le processeur de votre ordinateur est loin d’être la meilleure solution. De nombreuses références d’ASICS spécialisées dans le minage du Dash sont disponibles sur le marché, mais toutes n’ont pas la même capacité de rendements. L’AntMiner D3 produit par BitMain par exemple est aujourd’hui l’une des meilleures alternatives de ce côté-là.

 

b) Le Cloud Mining

 

Dans le cas où vous ne souhaitez pas prendre le risque pour l’achat de l’équipement, vous pouvez alors opter pour le Cloud mining. Faites attention tout de même avec cette alternative, de très nombreuses arnaques circulent sur la toile. Avec le Cloud Mining, les machines de minages sont centralisées dans les pays où les frais liés à l’électricité sont très faibles. Il vous est possible de louer de la puissance de hachage à ces entreprises pour obtenir des rendements « normalement » à la hauteur de vos investissements. Parmi les sites les plus connus de Cloud Mining, nous pouvons citer par exemple, Genesis miningMinergateBitminer.eu, HashFlare etc…

 

c) Minage en Pool

 

Le minage en Pool du Dash peut être également une alternative intéressante. Plusieurs choix peuvent être utilisés comme :

 

  • Antpool : Avec Antpool, les utilisateurs sont automatiquement placés dans la région la plus proche (États-Unis, Chine, Europe….). AntPool appartient à une société Chinoise qui porte le nom de Bitmain qui a plutôt bonne réputation.
  • Miningpoolhub : La société est basée en Corée et permet d’exploiter diverses cryptomonnaies comme le Dash. C’est un pool de minage assez connu.
  • P2Pool Dash : Pour le moment ce pool de minage était assez connu, car il permettait notamment de miner du Bitcoin, mais bien évidemment, l’exploitation du Dash est bel et bien possible.

 

Le minage en pool vous permet de mettre en commun la puissance de calcul des machines. Ceci augmente la probabilité de résoudre l’équation et d’obtenir des récompenses. Toutefois, ces dernières seront partagées avec l’ensemble des utilisateurs qui composent le pool.

 

Quel wallet Dash choisir ?

 

Quel wallet Dash choisir

 

Il est très important de faire attention à la manière dont vous allez stocker vos cryptomonnaies. Pour cela, différentes alternatives s’offrent à vous. Il existe des portefeuilles web, sur mobile, sur bureau et sur matériel (hardware wallet en anglais).  :

 

  • Portefeuille Web : Même si ce sont les wallets les plus pratiques ce sont également ceux les moins sécurisés.
  • Portefeuille Mobile : Avec cette alternative, vous serez en mesure de recevoir et envoyer des fonds très facilement. Toutefois, si vous vous faites voler appareil, vous pourriez également perdre vos investissements par la même occasion. Coinomi ou Dash Core par exemple peuvent être utilisés pour le Dash.
  • Wallet de Bureau : Niveau sécurité, cette alternative est plus intéressante que les deux exemples précédents puisque vous stockez vos clés privées directement sur votre ordinateur. Si votre appareil est connecté à internet, votre portefeuille peut être vulnérable à un pirate informatique. Les portefeuilles Jaxx ou Exodus supportent le Dash et font partie de cette catégorie.
  • Hardware Wallet : C’est pour nous la solution à privilégier. Vos cryptomonnaies sont stockées en hors-ligne sur l’appareil et parfaitement en sécurité. Parmi les références les plus importantes nous pouvons retrouver le Ledger Nano S ou Trezor.

 

Comment stocker et protéger ses Dash ?

 

Pour stocker et protéger vos Dash le plus efficacement possible, nous vous conseillons d’utiliser les outils les plus fiables et sûr à l’heure actuelle :

 

 

Ce sont des portefeuilles électroniques ultras sécurisés qui rendent impossible le vol de vos Dash.

 

Pourquoi investir dans du Dash ?

 

Pourquoi investir dans le Dash

 

Pour que vous puissiez vous faire une vision plus objective du projet Dash, nous allons tenter de vous présenter quelques-uns de ses avantages et inconvénients. Soyez conscient que personne n’est capable de vous dire sur quoi vous devez investir. Il est indispensable que vous fassiez vos propres recherches afin que votre investissement soit effectué en toute connaissance de cause.

 

a) Les avantages de Dash

 

Le projet Dash a de nombreux avantages dont les principaux sont :

 

  • Confidentialité : Toutes les transactions qui sont effectuées sur la blockchain Dash sont anonymes. Ces données sont confidentielles et permettent de protéger la vie privée de ses utiliateurs.
  • Rapiditié : Vous le savez sans doute, mais le réseau Masternode est pourvu d’une technologie innovante appelée « InstantX » qui permet aux utilisateurs de faire des transactions presque instantanément.
  • Frais : Les frais de transactions pour Dash sont presque inexistants par rapport à ceux qui doivent être payés avec d’autres services comme PayPal, ou votre banque par exemple.
  • Sécurité : Grâce à la technologie de la blockchain et des masternodes, la sécurité est transactions est totale.

 

b) Les inconvénients de Dash

 

Voici pour le moment les différents inconvénients que nous voyons au projet Dash :

 

  • Notoriété : Pour le moment Dash n’a pas encore la chance d’avoir la même notoriété que le Bitcoin ce qui peut être un frein à son évolution.
  • Proof of Work : Même si Dash fonctionne également avec le Proof of Stake, le Proof of Work est aujourd’hui une source importante de gaspillage énergétique.
  • Blocage des jetons : Comme nous l’avons expliqué un peu plus tot dans cet article, pour qu’une personne puisse être en mesure de posséder un masternode, cette dernière doit posséder l’équivalent de 1000 Dash. Ces derniers seront alors bloqués et ne pourront être échangés sur le marché des cryptomonnaies. Actuellement 4,879,000 Dash sont bloqués soit presque 58% des coins censés être en circulation. Cela montre qu’une grande partie de la capitalisation boursière actuelle n’est pas l’argent qui circule et qui est utilisé dans le réseau.

 

Dash Vs Bitcoin

 

Dash VS Bitcoin

 

Même si le Dash et le Bitcoin se ressemblent puisqu’ils souhaitent tous les deux offrir aux utilisateurs un moyen de paiement décentralisé, facile et à frais réduits, plusieurs aspects marquent une différence entre ces deux projets :

 

  • Rapidité des transactions : Sur le réseau Bitcoin, 10 minutes sont généralement nécessaires pour valider les transactions. Toutefois, lorsque le réseau est engorgé lorsque cela était le cas en 2017 avec une arrivée massive de nouveaux utilisateurs, la vitesse de validation des transactions a drastiquement diminué. Avec Dash, l’utilisation des Masternodes permet d’effectuer des transactions presque instantanément. La fonctionnalité InstantSend proposée par Dash améliore d’autant plus cet aspect.
  • Frais de transaction : Les frais de transactions sont bien plus faibles avec Dash qu’avec le Bitcoin.
  • Communauté : Même si le Bitcoin est très populaire, les désaccords au sein de sa communauté sont de plus en plus nombreux. C’est d’ailleurs à cause de ces derniers que des nouvelles monnaies sont apparues (Bitcoin Cash, Bitcoin Gold, Bitcoin SV…). Pour Dash, sa structure de gouvernance lui a permis de résoudre un bon nombre de problèmes évitant ainsi une multiplication de fork comme ceux observés chez le Bitcoin.
  • Confidentialité : Vous le savez, le Bitcoin n’est pas confidentiel. Dash quant à lui a une fonctionnalité que l’on appelle PrivateSend qui est censé rendre impossible la traçabilité des transactions.
  • Financement : Contrairement au Bitcoin, Dash est capable de s’auto financer pour consolider son autonomie et éviter de faire appel à des levées de fonds extérieurs. Ces dernières peuvent quelquefois détourner le projet de sa ligne de route classique puisque le financement vient de l’autorité sur les décisions. Nous l’avons précisé au début de cet article, mais 10% des fonds générés par le projet sont utilisés pour financer les charges opérationnelles de Dash.

 

Dash Vs Monero

 

Dash VS Monero

 

Le Dash et le Monero sont des cryptomonnaies qui se ressemblent sur de nombreux points et notamment l’anonymat de leurs utilisateurs. Dans cette partie nous allons essayer de vous montrer de qui différencie fondamentalement ces deux projets.

 

a) La vie privée

 

Pour Monero (XMR), il est impossible pour quiconque de déterminer les adresses d’envoi, de dépôts ni les montants qui sont transférés. Monero est une cryptomonnaie qui est anonyme à tous les niveaux. Pour Dash, il existe une liste qui référence les utilisateurs qui ont le plus tokens en leur possession. Comment l’anonymat de Dash peut être maximal si une telle liste est référencée ?  La question est en suspens… Les transactions se font à la vue de tous, mais les coordonnées des acteurs financiers ne sont pas dévoilées dans le réseau.

 

b) La traçabilité

 

Les signatures en anneau de Monero garantissent que toutes les transactions sont introuvables. Elles ne peuvent pas être liées à un utilisateur particulier. Pour Dash, les transactions doivent être normalement introuvables grâce à l’utilisation des masternodes. Néanmoins, certains spécialistes ont pointé du doigt les risques d’un achat massif de masternode qui pourraient compromettre l’intraçabilité des transactions.

 

c) La fongibilité 

 

Monéro est une monnaie dite fongible. C’est-à-dire que toutes les pièces sont égales sur le réseau Monero et ont une valeur égale. Personne n’a le pouvoir d’inscrire ou de bloquer des pièces Monero dans la liste noire. En effet, l’historique des transactions pour tous les paiements est complètement masqué. Ce n’est pas le cas de Dash. Il existe un risque potentiel de blocage ou de mise à l’écart des pièces Dash par une entité de piratage.

 

d) La décentralisation

 

Tous les nœuds du réseau Monero sont égaux et donc décentralisés. Il n’y a pas de masternodes qui contrôlent les transactions ou ont une influence sur les autres nœuds. Pour Dash les masternodes ont un impact plus important sur la validation des transactions que les nœuds classiques.

 

e) La gouvernance 

 

Monero n’a pas de système de gouvernance comme peut l’avoir Dash. Les risques d’un désaccord et d’un futur fork est plus important chez XMR que chez Dash.

 

Notre avis sur le Dash

 

Dash est un projet très interessant qui est né en 2014 à partir du code open source du Bitcoin. La cryptomonnaie a été lancée au départ sous le nom de Xcoin, puis DarkCoin puis enfin Dash. Le projet Dash a pour ambition de prolonger la vision portée par la Bitcoin tout en s’affranchissant de certaines de ses limites. C’est le cas par exemple des frais de transactions, vitesse de validationscalabilité, anonymat… A travers cette nouvelle initiative, Dash tente de devenir la première monnaie décentralisée pouvant être échangée aussi simplement et anonymement que du cash.

 

Cette approche est plutôt novatrice.  D’autant plus que Dash utilise un système de validation à deux niveaux, le POW et le POS. Pour garder sont indépendance et sa ligne de conduite, Dash a mis en place un système de trésorerie. Ce dernier est utilisé principalement pour financer ses charges opérationnelles. Les développeurs du projet souhaitent à tout prix éviter de faire appel à des capitaux extérieurs. Cela pourrait mettre à mal l’évolution du projet sur le long terme. De plus, le système de gouvernance et de vote mis en place avec Dash a permis ces dernières années de résoudre un bon nombre de situations de désaccords au sein de la communauté.

 

Il est important de noter que l’anonymat de Dash été à de nombreuses reprises pointées du doigt par la communauté. En effet, même si Dash est une cryptomonnaie bien plus confidentielle que le Bitcoin, elle n’est pas aussi anonyme que le Monero par exemple. De plus, une liste des adresses qui possèdent les montants en Dash les plus importants sème le doute sur la confidentialité de la monnaie.

 

Les craintes concernant le Dash

 

Beaucoup de personnes n’ont pour le moment pas décidé de franchir le pas de l’investissement dans le Dash. En effet, lors de sa création, un bug est survenu sur la difficulté de minage et 1.9 millions de coins ont été minés en moins de deux jours. Cette erreur aurait pu être fatale pour le projet. Toutefois, après un vote, la communauté a décidé de continuer à soutenir Dash. Depuis, la monnaie a connu une véritable progression. Elle se place aujourd’hui dans le top 20 des cryptomonnaies à plus forte capitalisation sur Coinmarketcap.

 

Passer à l’action

 

Si vous souhaitez maintenant passer à l’action et acheter vos premiers Dash cliquez sur les boutons ci-dessous :

eToro

eToro est la plateforme de trading social la plus coté du moment ! Que vous soyez débutant ou avancé, eToro saura répondre à coup sur à vos besoins !

Coinbase

Coinbase est une plateforme incontournable. Achetez facilement vos premières cryptomonnaies en quelques clics !

Binance

Binance est la meilleure plateforme d'échange de cryptomonnaies. Elle est adaptée pour tous les profils et ses frais sont les plus faibles du marché !

Partager autour de vous

Nos articles similaires

2 pensées sur “Qu’est-ce que Dash ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *