Qu’est-ce que le NEO ?

Nom de la cryptomonnaie : NEO

Ticker (Anagramme) : NEO

Site officiel : https://neo.org/

Plateforme d’achat : Binance, Kucoin

Qu’est-ce que NEO ?

NEO débute son existence en 2014 avec la collaboration entre Da Hongfei et Erik Zhang, fondateurs de la société Onechain à Shangai. Au départ, le projet portait le nom d’AntShares (ANS) avant d’être renommé NEO en 2017. De la même manière qu’Ethereum, le projet NEO a pour objectif de devenir une plateforme de support de création de blockchain pour numériser des actifs (qui ne le sont pas actuellement) à l’aide de contrats intelligents. D’ailleurs, on surnomme souvent le NEO « Ethereum Chinois ».

Sur leur site internet, on peut lire que NEO vise à devenir le meilleur réseau distribué de l’ « économie intelligente». D’ailleurs, ce que l’entreprise appelle « Économie intelligente » est la somme de trois critères différents :

  • Actifs numériques : NEO souhaite faire en sorte d’inscrire l’ensemble des actifs directement la blockchain pour en améliorer la confiance des utilisateurs. Si un actif est directement digitalisé sur une blockchain décentralisée en utilisant des smarts contracts, ce dernier devient plus sécurisé, transparent et de confiance. L’avantage des contrats intelligents est qu’ils peuvent être exécutés parfaitement dans le temps en suivant les accords définis lors de leur écriture.
  • Identité numérique : Pour une confiance totale envers la plateforme, l’identité des utilisateurs est vérifiée à travers différents procédés comme l’analyse d’empreinte digitale, reconnaissance faciale et de la voix, SMS
  • Contrat intelligent : Grâce aux contrats intelligents, lorsque les conditions initiales sont respectées, le programme sera exécuté automatiquement. Contrairement à d’autres plateformes de contrats intelligents, de nombreux langages de programmation peuvent être utilisés pour effectuer des smarts contracts. Les développeurs ne sont pas obligés d’en apprendre un nouveau.

Comment fonctionne NEO ?

a) dBFT : Delegated Byzantine Fault Tolerant ou Tolérance aux Pannes Byzantines Déléguées

Contrairement à l’Ethereum, NEO fonctionne sous un dérivé du Proof of Stake, le dBFT pour Delegated Byzantine Fault Tolerant ou Tolérance aux Pannes Byzantines Déléguées en Français. Mais alors qu’est ce que c’est exactement ? Pour comprendre, nous allons prendre un exemple concret.

Imaginez 9 généraux de l’Empire byzantin qui souhaite assiéger la ville de Rome avec leurs armées. Chaque général commande son armée dans des zones géographiques distinctes autour de la ville.

Delegated Byzantine Fault Tolerant NEO

Pour parvenir à effectuer l’attaque correctement les généraux doivent attaquer ou se retirer stratégiquement à l’unisson. Si un général agit en opposition à la décision du consensus, les armées seront vaincues. La décision d’attaquer ou de battre en retraite est soumise à un vote quotidien et, quelle que soit l’option recevant plus de 50% des suffrages, c’est ce que les généraux s’engagent à faire.

b) Les problèmes qui se posent

Avec ce système, plusieurs problèmes peuvent se poser :

  • Quelques généraux byzantins pourraient être corrompus pour les Romains pour faire échouer l’attaque.
  • Un général pourrait être malade et décider de ne pas attaquer même le signal est donné puisqu’il pourrait ne pas être en état de suivre.
  • Les coursiers chargés de livrer le message pourraient en livrer un mauvais ou bien être corrompu par l’armée romaine également.

Problématique Delegated Byzantine Fault Tolerant

L’exemple des généraux est bien évidemment un exemple. Pour répondre à la problématique Tolérance aux Pannes Byzantines Déléguées NEO a trouvé une solution plutôt interessante.

c) La solution proposée par NEO

Trois entités sont représentées sur le réseau NEO :

  • Les citoyens : Ils possèdent les tokens NEO et votent pour les Déléguées. Chaque citoyen a la possibilité de voter peut importe le nombre de token qu’il possède.
  • Les Délégués : Le travail de ces délégués est d’écouter les demandes des citoyens, à savoir les différentes transactions effectuées sur le réseau. Si les citoyens ne sont pas d’accord avec la manière dont fonctionnent les Délégués, ils pourront en choisir des nouveaux la prochaine fois.
  • L’orateur : choisi aléatoirement parmi les Délégués il a pour objectif de proposer aux Délégués son bloc de transaction. Si au moins deux tiers des délégués sont d’accord avec ce qui a été proposé, la transaction est validée et un nouvel orateur sera à nouveau choisi au hasard et la procédure tout entière reprendra.

Comment fonctionne NEO

d) Les différents scénarios possibles

A cela plusieurs scénarios sont possibles :

Scénario n°1 : Si l’orateur est malhonnête, il peut envoyer une mauvaise proposition à quelques délégués. Toutefois, en comparant les résultats, les délégués découvrent qu’ils ont reçu une proposition corrompue de la part de l’orateur et ce dernier est remplacé aussitôt.

Scénario n°2 : Admettons qu’un délégué soit malhonnête ou ne fonctionne pas de la bonne manière. Comme nous l’avons précisé précédemment, les délégués reçoivent la proposition de l’orateur pour valider une transaction. Le délégué malhonnête diffuse sa proposition de bloc corrompu, est détecté par le réseau et est remplacé immédiatement.

Scénario n°3 : L’orateur et le délégué sont malhonnêtes ou ne fonctionnent pas correctement. Le délégué malhonnête va diffuser sa proposition de bloc corrompu comme valable pour les autres délégués. En comparant les propositons, chaque délégué honnête détermine que tous les autres délégués sont malhonnêtes ou que tout le monde a reçu une proposition corrompue de la part de l’orateur. Si 50% des délégués trouvent que le bloc est invalide, l’orateur et le délégué malhonnête sont remplacés.

Les deux tokens de la plateforme

a) Le NEO

Sur la plateforme, deux tokens sont utilisés : NEO et GAS. Toutes les deux sont limitées à un maximum de 100 millions d’exemplaires. NEO a été préminé et contrairement à de nombreux token il ne peut être divisé en deçà d’une unité complète. Le NEO est le jeton d’investissement de la plateforme et représente comment cette dernière est partagée. Si vous détenez des NEO sachez que vous avez un droit de vote sur le réseau.

b) Le GAS

Le GAS est le carburant de la blockchain NEO qui permet de générer les contrats intelligents sur le réseau. Contrairement au NEO il peut être subdivisé jusqu’à la 8ème décimale. Plus la puissance de calcul utilisée pour effectuer des Smarts contracts sera importante, plus le nombre de GAS nécessaires pour valider le processus le sera également.

Lorsque les 100 millions seront en circulation, pas un de plus ne sera créé. Les GAS récoltés sont directement distribués aux possesseurs des tokens NEO. D’ailleurs, plus la part de NEO qui est détenu par l’utilisateur est importante, plus les revenus perçus en GAS augmenteront. Veuilliez noter que la valeur des tokens GAS est découplée de celle de NEO. Ce n’est pas le cas avec le Bitcoin. En effet, si à travers le processus de mining vous récoltez un Bitcoin, ce dernier aura le même cours que celui qui aura été acheté.

Pour les personnes qui se posent la question de savoir combien de GAS peuvent-elles obtenir en fonction de la quantité de NEO qu’elles possèdent, nous vous conseillons d’utiliser ce simple outil 

c) La distribution des tokens

Sur les 100 millions de NEO, la moitié a été distribuée proportionnellement aux montants investis lors de l’ICO. Les 50 millions restants servent à la plateforme de se développer sur le long terme et seront distribués comme ceci :

  • 10 millions seront utilisés pour motiver les développeurs de NEO et les membres du conseil de NEO
  • 10 millions pour motiver les développeurs de l’écosystème de NEO
  • 15 millions pour les investissements dans d’autres projets de la blockchain. Ces derniers ne seront utilisés que pour les projets de NEO.
  • 15 millions seront retenus comme une réserve.

Les GAS sont générés lors de l’ajout de chaque nouveau bloc. Tous les ans, le nombre de Token GAS généré diminue. Selon algorithme, 16% des GAS seront créés la première année, 52% à partir de 4 ans et 80% à la fin de la 12ème année. Pour information, chaque année environ 2 millions de blocs seront générés et la génération initiale sera de 8 GAS par bloc. Ensuite il y aura une réduction annuelle de 1 GAS par bloc et par an. Lorsque les 100 millions de GAS seront créés, pas un de plus ne sera généré.

Comment acheter des NEO ?

Pour investir et acheter des NEO, vous devrez au préalable posséder des cryptomonnaies. Pour ce faire, vous pouvez utiliser des plateformes comme Kraken (voir le tutoriel complet) ou Coinbase (voir le tutoriel complet) par exemple. De plus, si vous êtes débutant, les sites comme eToro (voir le tutoriel complet) sont une très bonne alternative à la fois pour les novices et les plus avancés. Existant depuis de nombreuses années, ce broker à très bonne réputation seulement quelques minutes suffit pour faire votre premier achat.

Vous pouvez également utiliser les plateformes Binance (voir le tutoriel complet) ou Cryptopia (voir le tutoriel complet) pour obtenir des NEO. Pour pouvez par exemple acheter des Bitcoin sur Coinbase et les échanger sur Binance contre des NEO.

eToro

eToro est la plateforme de trading social la plus coté du moment ! Que vous soyez débutant ou avancé, eToro saura répondre à coup sur à vos besoins !

Coinbase

Coinbase est une plateforme incontournable. Achetez facilement vos premières cryptomonnaies en quelques clics !

Binance

Binance est la meilleure plateforme d'échange de cryptomonnaies. Elle est adaptée pour tous les profils et ses frais sont les plus faibles du marché !

Que vaut le NEO/GAS?

 

 

Les informations fournies dans ce chapitre sont directement tirées du site Coinmarketcap (voir le tutoriel complet) :

  • Marketcap : C’est la capitalisation de NEO/GAS en euros. Cette valeur correspond au produit entre l’offre en circulation et le cours actuel de la monnaie.
  • Volume (24 heures) : Cela correspond au volume de transaction effectué avec NEO/GAS sur les dernières 24 heures.
  • Offre en circulation : C’est le nombre de NEO/GAS total en circulation.
  • Prix : C’est le prix unitaire d’un NEO/GAS au cours actuel.

Comment miner du NEO ?

Il n’est pas possible de miner du NEO puisqu’il fonctionne sous un dérivé du Proof Of Stake : le dBFT (Delegated Byzantine Fault Tolerant ou Tolérance aux Pannes Byzantines Déléguées que nous avons présentés un peu plus haut.

Avec le Proof Of Stake, les utilisateurs peuvent profiter des pièces supplémentaires (sous forme de GAS) en conservant les NEO dans un portefeuille.

Si aujourd’hui vous ne savez pas ce qu’est le Proof of Stake, ni même ce qui le différencie du Proof of Work nous vous conseillons de vous référer aux articles suivants :

Vous le savez sans doute mais le staking et l’utilisation des masternodes et aujourd’hui une incroyable opportunité pour générer des revenus passifs régulièrement. Si cela peut vous intéresser, nous vous conseillons de lire nos articles sur SimplePosPoolCryptobridgeMasternode Online mais aussi notre tutoriel complet qui vous explique comment choisir votre masternode.

Quel wallet NEO choisir ?

Pour un investissement sur le long terme, nous vous conseillons d’utiliser le Ledger Nano S. C’est aujourd’hui l’alternative la plus sécurisée. Sachez qu’il est tout à fait possible de générer des revenus complémentaires sous forme de GAS en combinant l’utilisation du hardware wallet avec le wallet NEON. En effectuant cette manipulation, vous ne serez pas contraint de saisir la clé privée ou de la conserver sur votre ordinateur. D’ailleurs, cela réduit considérablement les risques de vous faire pirater. Pour télécharger le NEON Wallet cliquez ici.

Le portefeuille officiel développé par les développeurs de NEO a également de bonnes critiques. Son nom est NEO GUI. Sachez que vous pourrez le télécharger simplement en cliquant ici

En utilisant cette alternative, vous pourrez bien évidemment stocker, effectuer des transactions NEO et GAS mais aussi générer des GAS en conservant vos jetons NEO.

Comment protéger ses NEO ?

Pour stocker et protéger vos NEO le plus efficacement possible, nous vous conseillons d’utiliser les outils les plus fiables et sûr à l’heure actuelle :

Ce sont des portefeuilles électroniques ultras sécurisés qui rendent impossible le vol de vos NEO.

NEO vs Ethereum

Dans un article précédent, nous avions parlé d’Ethereum, un adversaire de taille à NEO. Bien qu’Ethereum soit placé dans le top 3 des cryptomonnaies à plus forte capitalisation sur Coinmarketcap, ces dernières années NEO a connu une croissance impressionnante. D’ailleurs, les blockchains Ethereum et NEO ont été conçus pour fournir des plates-formes spécialement conçues pour le développement d’applications distribuées (DApps) et de contrats intelligents.

Vous vous êtes sans doute déjà demandé quelles étaient les principales différences entre NEO et Ethereum ? C’est ce que nous allons tenter de répondre dans cette section. En voici quelques exemples.

a) Adoption par les développeurs

En termes d’accessibilité, NEO est bien plus abordable pour les développeurs puisqu’il peut être utilisé avec des langages de programmation comme Java et bientôt Python par exemple. A l’inverse, pour les personnes qui souhaitent utiliser Ethereum, d’apprentissage d’un nouveau langage de programmation sera nécessaire. Ce dernier s’appelle Solidity.

b) La vitesse des transactions

Le réseau NEO est capable de maintenir une vitesse de transaction bien supérieure à l’Ethereum pour le moment. Pour vous donner un ordre d’idée, NEO peut effectuer jusqu’à 10 000 transactions par seconde contre 15 pour l’Ethereum. En termes de scalabilité NEO est pour le moment très intéressant.

c) Divisibilité des coins

Comme nous l’avons précisé au départ de cet article, le NEO n’est pas divisible. Seul le GAS l’est jusqu’à la 8ème décimale. Pour l’Ethereum, sa cryptomonnaie l’Ether est divisible.

d) Support du gouvernement chinois

NEO est l’un des premiers projets qui est véritablement soutenu par le gouvernement Chinois. NEO est également soutenu par WINGS, Alibaba et divers géants du type Microsoft.

Ethereum n’est soutenu pour le moment par aucun gouvernement national. Toutefois son développement est également appuyé par des entreprises très puissantes comme INTELJ.P Morgan, ING

d) Mécanisme de Consensus

NEO utilise un dérivé du Proof Of Stake pour valider les transactions qui s’appel le Delegated Byzantine Fault Tolerant tandit que l’Ethereum fonctionne pour le moment grâce au Poof of Work qui est bien plus énergivore.

Cet avantage de NEO pourrait bientôt ne plus être d’actualité, car le fondateur de l’Ethereum Vitalik Buterin a récemment avoué sa volonté de basculer vers un mécanisme de consensus Proof Of Stake.

e) Protection contre les attaques quantiques

Beaucoup de spécialistes pensent que les ordinateurs quantiques pourraient avoir la capacité de percer et de pirater les algorithmes mathématiques sur lesquels sont basés les blockchain. L’apparition des ordinateurs quantiques pour grand public pourrait donner suffisamment de puissance de calcul à l’utilisateur pour effectuer des attaques 51%. Si une personne possède plus de 50% de la puissance totale de calcul du réseau elle a alors la possibilité d’exclure ou modifier les ordres de transactions pendant l’attaque. Avec cette puissance de calcul, l’utilisateur peut construire une chaine plus longue que celle initiale et éditer ses propres règles.

Peu de cryptomonnaies sont aujourd’hui résistantes à des attaques quantiques. C’est le cas par exemple de NEO ou d’IOTA (qui ne fonctionne pas avec la blockchain mais plutôt le tangle).

De son côté, Ethereum n’est pour le moment pas résistant aux attaques quantiques.

Notre avis sur NEO

NEO est un projet très intéressant et novateur qui a débuté son activité sous le nom d’AntShares. Ce n’est qu’en 2017 que le projet sera directement rebaptisé NEO.

NEO a pour principale objectif de venir un acteur majeur l’économie intelligente en mettant en place une identité digitale, des actifs numériques et des contrats intelligents. D’ailleurs, NEO fonctionne avec deux cryptomonnaies distinctes. D’une part, NEO qui est le jeton d’investissement de la plateforme et qui représente comment cette dernière est partagée. D’autre part le jeton GAS qui est le carburant de la blockchain NEO et qui permet de générer les contrats intelligents sur le réseau.

NEO se veut être un concurrent de taille à Ethereum en proposant une plateforme de support de création de blockchain pour numériser des actifs (qui ne le sont pas actuellement) à l’aide de contrats intelligents. D’ailleurs, on surnomme souvent le NEO « Ethereum Chinois ».

Un des gros avantages de NEO vis-à-vis de l’Ethereum est l’utilisation du Proof Of Stake pour valider les transactions qui est bien moins énergivore que le Proof Of Work mais également le nombre de transaction pouvant être effectuées par seconde. Toutefois, ces avantages pourront ne plus être d’actualité dans les années à venir puisque Ethereum travaille activement à corriger ces problématiques pour une meilleure scalabilité du projet sur le long terme.

Récemment, NEO a reçu le soutien du gouvernement Chinois ce qui marque un bon point pour le projet et son développement futur. Grâce à ses caractéristiques techniques, NEO prend de plus en plus d’ampleurs et commence à devenir une plateforme de choix pour les projets souhaitant faire leur ICO. Jusqu’à présent quelques projets ont vu le jour grâce à son activité. On peut citer par exemple Red Pulse (RPX) ou Qlink (QLC).

Passer à l’action

Si vous souhaitez maintenant passer à l’action et acheter vos premiers NEO cliquez sur les boutons ci-dessous :

eToro

eToro est la plateforme de trading social la plus coté du moment ! Que vous soyez débutant ou avancé, eToro saura répondre à coup sur à vos besoins !

Coinbase

Coinbase est une plateforme incontournable. Achetez facilement vos premières cryptomonnaies en quelques clics !

Binance

Binance est la meilleure plateforme d'échange de cryptomonnaies. Elle est adaptée pour tous les profils et ses frais sont les plus faibles du marché !

Partager autour de vous

Nos articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *