Serum, un échange décentralisé et sa cryptomonnaie SRM

La plate-forme décentralisée Serum peut-elle nous apporter des solutions ? Effectivement, cet échange décentralisé construit sur la blockchain Solana, nous apporte une solution dans ce nouveau secteur de la finance décentralisée. Un environnement rapide et des coûts de transactions compétitifs. Récemment nous avons mis en avant Serum via notre article de présentation de la blockchain Solana.

Notre article de présentation du projet « Solana ».

Vous savez que lors du dépôt de vos cryptomonnaies sur un écosystème tel que Binance, Kraken ou Coinbase, vous êtes toujours dépendant de la centralisation. Effectivement comme nous l’avons souvent mis en avant, le proverbe «Not your keys, not your coins » existe. Les plates-formes centralisées peuvent décider de bloquer l’accès à vos fonds ou vous interdire de les retirer. Les cryptomonnaies déposées sur les échanges ne vous appartiennent pas vraiment. Il s’agit du premier avantage d’un échange décentralisé. Vous n’êtes plus dépendant de la centralisation. Avez-vous pensé aussi à vos données personnelles que vous fournissez lors de la fameuse étape du KYC (Know Your Customer) ? Découvrons ensemble les opportunités qui s’offrent à nous avec l’utilisation d’un échange décentralisé. Qu’est-ce que le projet Serum ? Qu’est-ce que la plate-forme décentralisée propose à ses utilisateurs ? À quoi sert le jeton de l’écosystème SRM ?

Une liste de liens accessibles en bas de page est disponible afin de vous diriger vers nos précédents articles qui traitent des sujets abordés dans cet article. Comme par exemple l’article au sujet du projet Lightning Networkou d’Uniswap.

La cryptomonnaie Serum

 

La cryptomonnaie Serum

Définition des concepts de base

Un échange décentralisé

Les échanges décentralisés ou DEX, sont des plates-formes d’échange de cryptomonnaies. Ils sont décentralisés grâce à l’exploitation des contrats intelligents. La gestion des fonds n’est pas centralisée comme par Binance ou Coinbase par exemple. Les utilisateurs disposent et gardent le contrôle de leurs cryptomonnaies.

Naissance du projet Serum

FTX partenaire de l'échange décentralisé

 

Echange FTX

Un groupe d’experts en cryptomonnaie, trading et finance décentralisée a développé la fondation Serum qui a publié le livre blanc du projet en Juillet 2020. Il s’agit d’un projet très récent qui a été créé par Sam Bankman-Fried, créateur du célèbre échange FTX et à la tête du fonds d’investissement Alameda Research. Un des principaux fonds d’investissement dans le secteur des cryptomonnaies. L’idée était d’abord d’apporter une solution décentralisée aux utilisateurs de l’échange FTX. Le protocole Serum est sans autorisation et créé sur la blockchain Solana. À la fin du livre blanc, les équipes du projet nous font savoir qu’ils ne disposent d’aucun pouvoir spécial vis-à-vis de la communauté.

« C’est à vous, la communauté crypto, de l’utiliser comme vous le souhaitez »

La plate-forme Serum

Nous avons vu que l’écosystème Uniswap par exemple dépend du réseau Ethereum, 15 à 30 transactions par seconde au maximum, des frais élevés si la blockchain est congestionnée. Mais ce n’est pas tout, l’impossibilité de placer des ordres à cours limité puisqu’on fonctionne sur un AMM, différent du carnet d’ordre classique.

La plate-forme décentralisée Serum cherche tout d’abord à régler les problèmes rencontrés sur d’autres plates-formes et aussi à améliorer l’expérience utilisateur. Et c’est grâce à la blockchain Solana, qui dispose d’une capacité de 50’000 transactions par seconde avec une transaction finalisée en moins d’une seconde que cela est possible. Cela améliore drastiquement la rapidité ainsi que la scalabilité du réseau, mais dans un second temps permet aussi la réduction des frais puisque la blockchain n’est pas congestionnée. Cela signifie que les frais sont beaucoup plus faibles, la rapidité et la scalabilité sont améliorées contrairement à l’écosystème Uniswap par exemple. La plate-forme Serum propose une capacité de traitement à l’image des plates-formes centralisées tout en restant décentralisée.

La finance décentralisée

 

Rapide, à moindre coût, plus puissant pour la DéFi

Quel est l’objectif du projet Serum ?

L’objectif du projet Serum était avant tout de pouvoir offrir un produit rapide et fonctionnel. Mais ce n’est pas tout, la simplicité. Un environnement accessible sans KYC (Know Your Customer), vous devez disposer d’un portefeuille en ligne pour déposer des fonds, par exemple le portefeuille de l’écosystème Solana. L’environnement offre aussi la possibilité de l’interopérabilité, la solution inter-chaînes avec la connexion à l’écosystème Ethereum par exemple.

Vous pouvez aussi repousser les limites de la création, jusqu’à créer votre propre échange décentralisé. Incroyable non ?

Serum est différent, il est puissant. Des pièces stables, des pièces emballées, des carnets de commandes et la capacité pour tous les utilisateurs de créer des produits financiers personnalisés et novateurs. Tout en gardant l’aspect obligatoire de la décentralisation. Il n’y a aucun oracle pour les flux de prix centralisés, donc les utilisateurs doivent compter uniquement sur la confiance.

Contrairement à la DéFi actuelle, le Serum est un pur DéFi, rapide et pas cher.

Le projet Serum

Est-ce la fin des attaques ? Les utilisateurs peuvent-ils enfin se sentir en sécurité ? Cette fois l’utilisateur dispose de ses cryptomonnaies et ne dépend plus de la centralisation grâce à la proposition de valeur du projet Serum.

Les ingrédients du projet Serum

1. L’environnement et les contrats inter-chaînes

L’environnement Cross-Chain de l’écosystème Serum vous permet de swaper facilement et en toute sécurité des actifs cryptographiques. Le projet Serum va plus loin, dans l’échange entre deux individus. Aujourd’hui on connaît les processus existants comme le lightning network de Bitcoin (il s’agit de canaux de paiements parallèles à la blockchain de base). Cette solution vous permet d’échanger rapidement grâce à un compte multi-signatures où les deux participants vont être honnêtes l’un envers l’autre pour échanger. Dans son idée, Serum va insérer un contrat intelligent, qui fera office d’arbitre entre les deux participants. Si les règles du contrat sont respectées à la lettre alors l’échange sera effectif. Si les règles ne sont pas respectées un des deux protagonistes pourra contester pour que le contrat intelligent réagisse afin de ne pas réaliser l’échange.

2. Carnet d’ordre

Cela apporte de la flexibilité aux utilisateurs, contrairement à l’écosystème Uniswap qui dépend du système de l’AMM avec l’impossibilité de mettre en place un carnet d’ordre qui serait bien trop coûteux sur la blockchain Ethereum. Les utilisateurs vont pouvoir avoir un contrôle total sur leurs achats et leurs ventes avec des ordres à cours limité par exemple. L’ensemble des commandes sont automatisées sur la chaîne et réagissent avec des utilisateurs de la plate-forme Serum.

3. Intégration des écosystèmes Ethereum et Solana

Permet d’avoir un écosystème diversifié, rapide et efficace. Tout en étant interopérable avec les jetons ERC-20 de l’environnement Ethereum.

La blockchain et le projet Serum

 

Interopérabilité

4. SerumBTC

Il s’agit d’un modèle de tokenisation ERC-20 ou SPL (Solana Program Library) de BTC. SPL désigne le standard des jetons sur la blockchain Solana. SerumBTC vous permet de créer un jeton BTC en un jeton ERC-20 ou SPL. Puisque les jetons BTC ne sont pas compatibles avec les contrats intelligents, Serum vous offre l’opportunité d’obtenir un SerumBTC pour utiliser les contrats avec vos Bitcoins.

5. SerumUSD

Il s’agirait d’un stablecoin totalement décentralisé qui n’aurait pas de point de défaillance. SerumUSD BASK, c’est le nom du projet, on vous explique rapidement comment ça fonctionne. Il s’agit d’une idée pour vous montrer que vous pouvez vous aussi créer à l’infini sur l’écosystème. Imaginons que derrière SerumUSD nous ayons un panier de stablecoins (USDT / DAI / USDC / PAX / TUSD). Si une personne souhaite utiliser ce panier pour faire un échange alors ce n’est pas la moyenne du prix qui sera utilisé comme à l’heure actuelle sur les pools de liquidités. Mais ce sera le prix médian et si jamais il y a une de ces pièces qui tombe à zéro alors ça ne va pas impacter le prix puisque de toute façon nous utilisons la valeur médiane.

La cryptomonnaie SRM

Distribution

Il s’agit de la pierre angulaire de l’écosystème entier, la cryptomonnaie SRM donne droit à la validation, la gouvernance, les réductions, il y en a 10 milliards. Pour l’instant seulement 10% des jetons sont disponibles, les 90% restants seront distribués sur une durée de 7 ans.

La cryptomonnaie SRM du projet Serum

Distribution du jeton SRM

Les équipes du projet nous annoncent que les jetons seront entièrement verrouillés la première année. La distribution sera effective à partir de l’année 2022 et pendant 6 ans. Comme vous pouvez le voir sur le graphique, la distribution sera linéaire et ça représente environ 1/2190 ème de l’ensemble des jetons par jour. Ce qui représente environ 15% annuel.

À noter que tous les frais sur la plate-forme Serum seront brûlés.

Répartition

Les jetons SRM seront répartis de cette manière :

  • 27% pour les partenaires et le fonds des collaborateurs
  • 27% dans un fonds d’incitation pour le projet Serum
  • 22% pour les contributeurs
  • 20% pour les équipes et les conseillers
  • 4% seront bloqués

L’offre initiale était de 175 millions de jetons en circulation pour fournir de la liquidité. Les détenteurs de ces jetons les ont placés volontairement dans une réserve afin de préserver la demande. Actuellement, l’offre qui circule est de 50 millions de jetons. Le reste des jetons est réservé aux incitations pour l’écosystème ainsi que la rémunération de staking par exemple.

Répartition du jeton Serum

Token Economics

Avantages pour l’utilisateur

  • La détention de Serum vous offre 50% de réduction sur les frais de l’écosystème
  • Détenir un MSRM (MegaSerum = 1 million de SRM) vous offre 60% de réduction
  • L’utilisateur peut avoir recours au staking afin d’être récompensé pour mise en séquestre des jetons SRM

Validateurs

Pour être nœud validateur il vous faudra au minimum 10 millions de SRM et doit inclure obligatoirement un MSRM. Il ne pourra pas y avoir plus de 1000MSRM ce qui signifie que seulement 10% du total des jetons SRM sera sous la forme de MSRM.

Mais pas de panique, dans le schéma de Proof-Of-Stake vous avez l’opportunité de déléguer le staking des fonds, pas besoin de posséder un MSRM pour participer. Voici ce que doit réaliser un nœud sur le réseau :

  • Ils peuvent fournir une assurance pour une transaction inter-chaîne. Ils recevront une partie des frais pour toutes les transactions qu’ils auront assurées
  • Récompensé via le staking et un fond spécial
  • Chaque validateur a un leader, celui qui l’a créé. Une partie de l’ensemble des récompenses seront données au leader
  • Ils effectuent des tâches pour améliorer et optimiser les performances de l’écosystème, des récompenses ou des pénalités peuvent être distribuées en fonction de leurs résultats

Gouvernance

Alors que la majeure partie de l’écosystème sera immuable, les équipes du projet vont avoir recours à la gouvernance via le jeton SRM. Ils demanderont l’avis de la communauté sur des paramètres sans risque important de sécurité.

Comme il est mentionné dans le livre blanc, on pourrait imaginer demander l’avis de la communauté concernant les frais associés aux futurs par exemple.

N’est-ce pas ici une question de centralisation du pouvoir où l’autorité centrale décide de ce qui est un paramètre de sécurité ou non ?

Roadmap

Roadmap du projet Serum

Roadmap du projet

Le projet Serum est toujours en cours de développement, du moins travail à l’amélioration de son projet. Nous sommes dans la troisième et dernière phase de la roadmap du projet.

Serum souhaite améliorer :

  • Son offre DéFi, avec les prêts et emprunts, les rendements
  • Création d’un AMM
  • L’expérience utilisateur vis-à-vis du trading avec les contrats et l’appelle sur marge
  • L’interopérabilité avec l’augmentation du nombre de pont entre les écosystèmes
  • Les projets créés sur l’environnement Serum
  • Plus de jetons et d’environnement qui vont accepter l’extension du SPL (Solana Program Library)
  • Augmenter le volume

Conclusion

Le projet Serum est très jeune mais ambitieux, il repousse les limites de la création au sein de la finance décentralisée. La plate-forme ainsi que l’écosystème apporte de vraies solutions quant aux problèmes actuels rencontrés par d’autres plates-formes.

Que ce soit FTX, Solana ou Serum, chacun des écosystèmes est différent, mais ils apportent ensemble une vraie offre sur le marché de la cryptomonnaie. Ils permettent à son utilisateur d’avoir une diversification entre centralisation et décentralisation par exemple. Le projet est toujours en développement, nous allons surveiller avec attention l’augmentation de son utilisation dans les mois à venir.

Cependant, on se demandera si la distribution des jetons n’est pas finalement un frein pour l’écosystème ou encore si les paramètres déterminés pour la gouvernance ne ressemblent-ils pas à une sorte de centralisation déguisée ?

Auteur de l’article :

Stan – « Chancellor on brink of second bailout for banks »

L’homme solitaire pense seul et crée des nouvelles valeurs pour la communauté

Nos articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This