Hive OS : Quand miner de la cryptomonnaie devient, un jeu d’enfant !

Qu’est-ce-que Hive OS ?

Il est parfois difficile de commencer à miner des cryptomonnaies lorsqu’on est débutant. Il faut en effet beaucoup de temps pour se familiariser avec les concepts de hachage, la configuration des plateformes, et l’ensemble des aspects techniques de cette activité. Pourtant, il existe des systèmes d’exploitation destinés à faciliter le processus de minage. C’est le cas du projet Hive OS.

Hive OS est un système d’exploitation dédié au minage de cryptomonnaies. Il est développé sur la base d’exploitation Linux Ubuntu 16.04 LTS. Ce système d’exploitation est totalement gratuit, et permet l’exploitation minière sur les ASICS et les plateformes GPU. Son objectif principal est de simplifier au maximum l’extraction des cryptomonnaies, en misant sur une interface intuitive et facile à utiliser.

Par ailleurs, Hive OS représente également un outil permettant de surveiller en temps réel les plateformes de minage des utilisateurs, tout en facilitant leur gestion. Cela se fait à l’aide d’un seul et même tableau de bord, qu’importe le nombre de plateformes utilisées par le mineur.

Les différentes fonctionnalités sur Hive OS

Hive OS offre de nombreuses fonctionnalités à ses utilisateurs. Tout d’abord, il y a les différentes fonctionnalités de gestion, que ce soit pour les tableaux de bord, mais aussi pour les plateformes de minage. Voici quelques exemples : les statistiques et les données de minage en temps réel, le VPN, la gestion des portefeuilles, le changement rapide de pool, les informations sur la consommation d’énergie, etc. Ces options confirment notamment sa fonction en tant qu’outil de surveillance. 

Ensuite, il y a les fonctionnalités de « Tuning » qui permettent de booster le minage sur les différentes plateformes. Les utilisateurs peuvent ainsi procéder à un Overclocking du GPU, à un Dual Miner ou encore booster les mineurs en ajoutant les meilleurs tunings.

Et enfin, il existe aussi les fonctionnalités de sécurité, mises à la disposition des utilisateurs d’Hive OS. Elles permettent de sécuriser les accès aux comptes, avec des paramètres de droit d’utilisateur, une authentification à deux facteurs et des accès sécurisés. Par la même occasion, Hive OS propose des fonctionnalités pour faciliter l’utilisation de son interface, avec plusieurs options de langues, des API et une intégration de mineur personnalisée.

Par ailleurs, il faut savoir que certaines options proposées par Hive OS permettent aux utilisateurs de profiter au mieux de son expérience, à savoir : 

  • L’Auto-Fan : Elle permet de garantir la sécurité et le fonctionnement des équipements de minage. Elle surveille la température des appareils, afin d’éviter les surchauffes et les arrêts occasionnels.
  • Les statistiques : Ce sont les informations qui permettent au mineur de voir comment évolue son minage, et l’aident à prendre les décisions.
  • La fonction de planification : L’utilisateur peut planifier les différentes tâches, de façon à ce qu’elles s’exécutent de manière autonome sans sa participation. Ce sera un gain de temps et de profit à la fois.

Les avantages et inconvénients d’Hive OS

Une kyrielle d’avantages s’offrent aux utilisateurs du système d’exploitation Hive OS, par rapport à Windows et à Linux. 

Une taille pratique

Le premier atout du système d’exploitation Hive OS est sa taille qui est inférieure à 8 Go. De ce fait, les utilisateurs peuvent facilement dupliquer le RIG à partir d’une clé USB. Il peut supporter jusqu’à 19 GPU simultanément. En comparaison, Windows possède une taille de plus de 20 Go, et sa duplication reste vraiment complexe, ne convenant pas à tous les utilisateurs. De plus, il ne peut supporter que 8 GPU en même temps.

La facilité des différentes options

Le second atout d’Hive OS réside dans la facilité et la simplicité qu’il offre à tous ses utilisateurs. Toutes les options sont présentées de manière concrète, elles sont destinées à être utilisées pour la gestion des plateformes de minage sur le système. Les personnes qui veulent miner peuvent facilement alterner entre les algorithmes et les appareils de minage, selon leur convenance. De plus, les mineurs n’ont pas à utiliser des applications externes, comme pour la supervision du minage par exemple. Si l’on devait attribuer un degré de difficulté aux trois systèmes d’exploitation, Hive OS est simple à utiliser, Windows est moyennement difficile et Linux est complexe.

Gestion à distance des activités du minage

La prochaine particularité de Hive OS est la gestion à distance de toutes les activités minières. Tout d’abord, avec la fonction de planification, les utilisateurs n’ont pas à se soucier du déroulement de chaque tâche. Il suffit de programmer les enchaînements pour que les tâches s’exécutent au fur et à mesure. Par ailleurs, Hive OS proposent aussi des applications mobiles pour une gestion à distance des RIGs. Ainsi, qu’importe l’endroit, il sera toujours possible de miner avec Hive OS.

Déployer-Monitorer-Manager-Hive OS
Déployer, Monitorer, Manager avec Hive OS – https://hiveon.com/os/

Un système d’exploitation gratuit

La plupart des fonctionnalités sur le système d’exploitation Hive OS sont gratuites. Cela commence avec le minage de cryptomonnaie à partir du pool de minage Hiveon. Les GPU et les ASICS ont également un accès gratuit sur le système, lors de l’installation. Il faut cependant payer pour la mise en place d’une seconde plateforme de minage. 

Des notifications intelligentes

Pour que les utilisateurs soient toujours au courant de ce qui se passe sur leur terrain de minage, Hive OS proposent aussi des fonctions de notifications intelligentes. Cela permet de les informer en temps réel en cas de problème. De cette façon, ils peuvent prendre les mesures et les décisions nécessaires rapidement. Les notifications sont envoyées via Telegram et Discord. 

Bien que les avantages soient vraiment considérables, il y a quand même quelques bémols qu’il ne faut pas omettre.

Stay-notified
Notifications, fonctionnalités de gestion – https://hiveon.com/os/

L’intégration des nouveaux algorithmes

Il est difficile d’intégrer de nouveaux algorithmes sur Hive OS, lorsque les utilisateurs veulent miner de nouvelles cryptomonnaies ou celles qui ne sont pas populaires. Il faut attendre quelques jours pour que l’équipe de Hive OS puisse l’intégrer à son système. Par ailleurs, il est possible de le faire manuellement, mais cela nécessite des compétences accrues et techniques dans ce domaine.

Une configuration à part entière

La plateforme de minage sur Hive OS possède une configuration à part entière et ne peut pas être lancée simultanément sur Windows. Ainsi, l’utilisateur doit utiliser une autre plateforme s’il souhaite utiliser les deux systèmes sur deux appareils différents.

Comment miner avec Hive Os ?

Pour pouvoir miner avec Hive OS, il y a différentes étapes que les utilisateurs doivent suivre, en débutant par l’installation, la configuration du système, et enfin les différentes manœuvres pour le minage.

Installation et configuration du système d’exploitation Hive OS

En premier lieu, il est recommandé d’avoir un compte avant de procéder à l’installation de Hive OS. Pour cela, l’utilisateur peut en créer un sur leur site officiel, ou utiliser un compte déjà existant s’il a déjà utilisé Hive OS auparavant. 

En second lieu, il faut ajouter les Workers. Ce sont les plateformes GPU et les ASIC à connecter dans le tableau de bord. Pour ce faire, l’utilisateur peut passer par deux méthodes différentes : par Farm Hash ou par la méthode manuelle. En passant par Farm Hash, il peut connecter directement les workers sur une ferme de son tableau de bord. C’est une solution facile et rapide pour les débutants dans ce domaine. Par ailleurs, les plus expérimentés peuvent se tourner vers la méthode manuelle. Chaque mineur doit disposer d’un identifiant et d’un mot de passe. 

En troisième lieu, il faut choisir le type d’installation. Le choix se fait entre l’installation sur une plateforme GPU ou l’installation sur un ASIC. Le choix va dépendre des matériels à la disposition du mineur.  

En dernier lieu, il est nécessaire de télécharger et d’installer l’image. La dernière version d’Hive OS est disponible sur le site officiel du projet. Après avoir téléchargé l’image, il faut insérer une clé USB ou un disque dur SSD disposant d’une capacité minimale de 8 Go. Une fois les opérations terminées et après avoir ajouté un fichier rig.conf, il faudra insérer l’image sur la plateforme. Ce mécanisme permet d’installer le système.

Hive Os-la-solution
Hive OS la solution pour tous les systèmes – https://hiveon.com/os/

Commencer à miner sur Hive OS

Une fois que toutes les configurations ont été bien installées, voici les prochaines étapes à suivre pour commencer à miner sur Hive OS.

Tout d’abord, il faut créer un portefeuille. Cela se fait facilement dans l’onglet « Portefeuille » de l’interface, où l’utilisateur doit juste remplir les champs avec les informations correspondantes. Après, il faut juste le valider.

Ensuite, il faut aussi créer les Flight Sheets qui vont inclure les différents paramètres pour les plateformes de minage. Grâce à ces Flight Sheets, les workers peuvent être plus opérationnels, et seront faciles à gérer. Pour ce faire, il faut aller dans l’onglet Flight Sheets, et suivre toutes les indications données en remplissant les champs. 

Et enfin, il faut appliquer les Flight Sheets aux workers, en allant dans la ferme et en passant par les menus de l’onglet Flight Sheets. Il faut les ajuster en fonction de chaque appareil, car un Flight Sheet devrait être appliqué à un appareil bien spécifique. Après avoir validé toutes les modifications, l’utilisateur peut commencer à miner et à percevoir des revenus sur sa plateforme.

Garder-la-performance-du-minage
Garder la performance du minage de cryptomonnaie – https://hiveon.com/os/

Notre avis sur Hive OS

Pour conclure, il est indéniable que Hive OS reste le système d’exploitation idéal pour les débutants dans le domaine du minage. Les fonctionnalités offertes sur ce système sont vraiment complètes que ce soit pour miner ou pour surveiller ses fermes de minage. Son plus grand atout, c’est notamment la gratuité de ce service. Les utilisateurs n’auront à payer qu’à partir de la seconde plateforme. Mais ils peuvent quand même profiter des fonctionnalités de gestion gratuites s’il passe par Hiveon. Il ne faut également pas oublier sa collaboration avec de nombreuses applications, comme Telegram ou Discord. Cela permet de recevoir des notifications en temps réel sur l’activité du minage de cryptomonnaies.

Il faut savoir qu’il y a de nombreux systèmes d’exploitation de minage sur le marché, à part Windows et Linux, à savoir EthOS, easy-mining-OS ou encore Simplemining. Chacun de ces systèmes possède ses avantages et ses inconvénients pour le minage. Mais Windows et Linux figurent parmi les concurrents principaux de Hive OS, en raison de leur popularité. Toutefois, en tenant compte des avantages offerts par Hive OS, il est indéniable que ces deux-là ne peuvent pas vraiment rivaliser avec lui sur différents points de gestion de plateformes de mining. Cependant, le choix des systèmes d’exploitation va dépendre de chaque utilisateur. Mais pour débuter dans le domaine du minage, il vaut mieux se tourner vers une interface intuitive et facile à utiliser, comme Hive OS. Bien que Windows propose aussi cette facilité, ses inconvénients ne jouent pas en la faveur de nombreuses personnes : prix, licence, limite du nombre de GPU simultanés, etc. De plus, Hive OS possède une très bonne notoriété auprès de la communauté des mineurs.

Nos dernières vidéos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.