Cryptomonnaie : Comment ça marche ?

A la télé, sur internet, à la radio ou dans les magazines, les cryptomonnaies ont beaucoup fait parler d’elles dernièrement. Avec tout ce qui est décrit dans chacun de ces médias, on peut souvent trouver de tout et n’importe quoi. Pour les débutants et les non-initiés, il peut être assez compliqué de trouver son chemin au départ et de discerner ce qui est vrai ou faux. Alors, les cryptomonnaies, comment ça marche ?

1) Qu’est-ce qu’une cryptomonnaie ?

Les cryptomonnaies appelées aussi cryptodevisescryptoactifs, monnaies cryptographiques ou encore monnaies virtuelles sont des monnaies utilisables et régulées par un réseau informatique décentralisé. Contrairement à l’euro ou le dollar, les cryptomonnaies ne sont ni régulées par les banques centrales ni par l’état. Ce sont ces monnaies alternatives 100% virtuelles car elles ne possèdent pas de support physique comme les billets ou les pièces de monnaies.

Comme n’importe quelle monnaie, les cryptodevises peuvent être utilisées pour effectuer des achats, des transactions financières, des échanges d’actifs etc… La différence est que contrairement aux monnaies traditionnelles, les cryptomonnaies permettent des transactions plus rapides, avec moins de frais et infalsifiables. Chaque transaction est inscrite et stockée dans un grand livre de compte  transparent et sécurisé appelé aussi blockchain (ou chaine de block). Ainsi, nous pouvons voir figurer dans ce registre :

  • Le montant des transactions
  • L’adresse de l’émetteur
  • L’adresse du destinataire
  • Une emprunte cryptographique

2) La validation des blocks de transactions

En cryptomonnaie il existe deux manières de valider les blocks de transaction. La première la plus connue est la preuve de travail ou POW (Proof Of Work en anglais). Prenons le cas du Bitcoin :

Lorsqu’une personne A veut envoyer 1 Bitcoin à une personne B, une écriture est faite dans un grand registre. Quand celui-ci est plein, une équation mathématique est soumise à toutes les personnes possédant une copie du registre. Le premier arrivant à la résoudre reçoit une récompense (pas des euros (EUR) ou des dollars (USD) mais des Bitcoins). On parle ici de mining. Avec le temps, le nombre de personnes qui tentent de résoudre l’équation augmente et la compétition devient de plus en plus rude. C’est pour cette raison que les machines exigées pour effectuer ce genre de tâches doivent être de plus en plus puissantes.

La seconde méthode de validation des blocs est la preuve d’enjeu ou POS (Proof Of Stake en anglais). Pour cela, il faut posséder un certains nombres de tokens d’une cryptomonnaie. Plus la quantité de tokens détenus par une personne est importante, plus elle aura une probabilité forte d’être choisie pour créer un nouveau bloc et ainsi toucher une partie des frais de transactions.

3) La première cryptomonnaie 

Le Bitcoin, créé en 2009 par Satoshi Nakamoto est aujourd’hui la cryptomonnaie la plus aboutie de toutes. Elle sert aujourd’hui de monnaie de référence.

Le Bitcoin repose sur un réseau informatique pair-à-pair décentralisé, c’est-à-dire qu’il n’est pas régit par les règles du système financier et bancaire traditionnelle. Les transactions effectuées avec du Bitcoin ne peuvent être falsifiées ce qui rend la monnaie particulièrement sûr.

Même si le Bitcoin a été sujet à de fortes controverses notamment à cause de son utilisation par des organisations et réseaux criminels, cette cryptomonnaie est de plus en plus appréciée par les marchands en ligne et les commerçants (voir la liste en cliquant ici). Il est important de noter que contrairement aux monnaies traditionnelles, le nombre de Bitcoin en circulation a été volontairement limité par son créateur à 21 millions. Pour certains spécialistes, cette issue irrévocable donne au Bitcoin une valeur intrinsèque un peu comme celle des métaux précieux.

4) Quelles sont les principales cryptomonnaies ?

Nombreuses sont les cryptomonnaies qui ont vu le jour depuis le Bitcoin. A l’heure où l’article a été écrit, il existe plus de 1683 cryptomonnaies différentes.

Distinguer trois types de cryptomonnaies :

  • Les cryptomonnaies infrastructures (qui permettent de créer du code sur internet).
  • Les cryptomonnaies avec un service spécifique (de stockage de donnée sur internet par exemple)
  • Les cryptomonnaies de paiement comme le Bitcoin.

Toutes n’ont pas les mêmes fonctions et les mêmes valeurs sur le marché. Parmi les plus populaires aujourd’hui, nous pouvons citer : le Bitcoin, l’Ethereum, le Ripple, le Bitcoin Cash, le Cardano, le Litecoin, le NEM, le NEO, le Stellar, l’IOTA, l’EOS, le Dash, le TRON, le Monero, le Bitcoin Gold, l’ICON etc…

Si vous souhaitez voir le classement des cryptomonnaies en fonction de leur valorisation boursière, nous vous conseillons d’aller faire un tour sur le site Coinmarketcap.com (voir notre tutoriel complet)

Les cryptomonnaies soulèvent aujourd’hui de nombreuses questions. Seront-elles capables un jour de remplacer nos monnaies traditionnelles ou bien sont-elles vouées à disparaître comme le prédisent de nombreux économistes ? Nul n’est capable de prédire l’avenir. Et vous ? Dites-nous ce que vous pensez de tout ça en commentaire.

Vous êtes nouveau dans les cryptomonnaies et vous cherchez un moyen pour commencer à investir ? Malgré toutes les informations disponibles sur internet, vous ne savez pas par où commencer… Télécharger GRATUITEMENT notre ebook pour avoir accès à toutes les informations dont vous avez besoin pour commencer le plus rapidement possible !

Partager autour de vous

Nos articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *