Qu’est-ce que le Cardano

Abréviation/sigle : ADA

Site officiel : https://www.cardano.org/

Plateforme d’achat : Kraken, Etoro, Binance

Qu’est-ce le Cardano ?

Qu'est ce que Cardano

Le Cardano (ADA) est une cryptomonnaie qui a été développée en 2015 par la collaboration de trois organisations : Fondation Cardano, IOHK (Input Output Hong Kong) et Emurgo. IOHK est une société de développement de blockchain. Au sein de sa structure nous pouvons retrouver des grands noms comme Charles Hoskinson, le cofondateur de l’Ethereum ou bien Aggelos Kiayias un spécialiste de la technologie blockchain.

Le projet Cardano a pour vocation de devenir le premier projet blockchain développé selon une approche scientifique. Contrairement à de nombreux projets, Cardano a mis en place sa propre blockchain. Deux ans de recherche ont été nécessaires afin de permettre le lancement du projet en 2017. D’ailleurs à cette époque, une ICO a été mise en place et a récolté au total plus de 62 millions de dollars.

Avec son architecture en couche, la cryptomonnaie fait partie intégrante du groupe des cryptomonnaies de nouvelles générations. Le projet offre une plateforme de contrat intelligent (un peu à la manière de l’Ethereum) avec une évolutivité et une sécurité plus importante. L’équipe derrière Cardano est en train de la créer en pensant à la fois à l’utilisateur final et aux régulateurs. D’ailleurs, ils tentent de trouver un terrain d’entente qui équilibre le besoin de réglementation avec les principes de confidentialité et de décentralisation au cœur de la technologie de la blockchain.

La plateforme utilise son propre langage de programmation appelé HASKELL. Ce dernier est censé avoir un degré élevé de tolérance aux pannes. Le projet n’a pas pour principal objectif de refondre complètement le système financier que nous connaissons aujourd’hui. Il souhaite plutôt d’utiliser la technologie blockchain pour amener les systèmes bancaires dans des endroits où leur mise en œuvre serait trop onéreuse. C’est le cas par exemple dans les pays en voie de développement.

Comment fonctionne le Cardano ?

Comment fonctionne le Cardano

Dans son fonctionnement, Cardano est souvent rapproché de l’Ethereum. Ce n’est pas pour rien qu’on le surnomme souvent l’ « Ethereum Japonais ».

Dans l’objectif de fournir plus de flexibilité aux smarts contracts (contrats intelligents en français), cardano a été développé en deux couches :

  • La première que l’on appelle « couche Cardano Settlement » (CSL). C’est sur cette couche que la cryptomonnaie du projet Cardano, l’ADA, est traitée. Tout le code relatif aux comptes et au jeton ADA existe sur cette couche.
  • La seconde que l’on nomme couche de contrôle Cardano (CCL) : C’est ici que sont contenues toutes les informations sur le motif des transactions. C’est également sur cette couche que les contrats intelligents sont exécutés.

Les fondateurs ont décidé d’utiliser un nouveau système pour valider les transactions qu’on appelle Ouroboros ou Proof Of Stake (preuve d’enjeu ou preuve de participation en français). Vous le savez tous, mais contrairement au Bitcoin qui utilise la preuve de travail, une méthode plutôt lente et très énergivore, la preuve d’enjeu quant à elle ne nécessite pas de matériel coûteux ni de beaucoup de puissance ni de consommation excessive d’électricité pour valider les blocs. Pour en savoir plus sur le Proof Of Stake, nous vous conseillons de lire nos précédents articles qui traitent du sujet :

Le staking et l’utilisation des masternodes et aujourd’hui une incroyable opportunité pour générer des revenus passifs. Si cela peut vous intéresser, nous vous conseillons de lire nos articles sur SimplePosPool, Cryptobridge, Masternode Online, mais aussi notre tutoriel complet qui vous explique comment choisir votre masternode.

Les objectifs du projet Cardano

Quels sont les objectifs de Cardano

l’ADA se veut être une cryptomonnaie de troisième génération. Après le Bitcoin (première génération) qui a introduit le système de la blockchain pour faire des échanges de valeur et l’Ethereum (deuxième génération) pour l’application des Smarts Contracts et qui permet d’ajouter des conditions aux échanges, Cardano arrive sur le marché des cryptomonnaies avec une approche très différente. En effet, le projet a plutôt une approche scientifique en utilisant des méthodes recherches académiques et une méthode de développement à basée sur l’ingénierie de la blockchain.

L’ADA souhaite à terme répondre aux inconvénients des cryptomonnaies de précédentes générations à savoir la scalabilité, l’interopérabilité et la durabilité de la blockchain pour faire tourner un maximum d’applications décentralisées.

a) La scalabilité 

Dans la scalabilité plusieurs facteurs sont pris en compte :

  • Transactions par seconde / débit : Avec Ourobouros, Cardano a pour objectif d’augmenter considérablement le nombre de transaction par seconde tout en limitant le « gaspillage énergétique ».
  • Réseau : Nous avons pu tous remarquer à quel point le réseau du Bitcoin a pu être saturé en 2017 lorsqu’il y a eu un nombre important de nouveaux utilisateurs. De ce fait, les temps et les frais de transactions ont augmenté. Cardano a pensé à ce paramètre et souhaite pouvoir faire évoluer son système à des millions d’utilisateurs en utilisant un nouveau type de technologie appelé RINA.
  • Mise à l’échelle des données : Plus le nombre d’utilisateurs est important, plus la quantité de données qui est stockée sur la blockain augmente. Ce procédé est un frein à l’évolution du projet sur le long terme, car plus la blockchain est volumineuse, plus il sera difficile pour l’utilisateur de l’utiliser avec des ressources informatiques classiques.

b) L’Interopérabilité

On définit l’interopérabilité comme étant la capacité d’un système, unité, matériel à opérer ensemble. D’ailleurs, les fondateurs du Cardano sont parti d’un constat très simple. Dans le domaine des cryptomonnaies, il est particulièrement difficile pour certaines entités de communiquer entre elles. Pour être plus clair, il est très difficile pour le Bitcoin de savoir ce qui se passe dans l’Ethereum etc…

La communication entre les différentes entités est une des raisons de la réussite de certaines cryptomonnaies.

c) La durabilité

Pour permettre une croissance du projet sur le long terme, les fondateurs souhaitent s’inspirer du système de Dash en mettant en place un système de trésorerie. Les ICO qui sont normalement utilisées pour lancer un projet présentent de nombreux inconvénients :

  • Mise en marché de nombreuses arnaques et « Shitcoin »
  • Une levée de fond importante par une entreprise peut orienter le développement et l’évolution du projet.
  • Risque d’une éventuelle centralisation.

Sans entrer dans les détails techniques, à chaque fois qu’un bloc est ajouté à la chaine une partie de la récompense sera ajoutée à la trésorerie. Si une personne souhaite apporter des modifications au projet, il devra soumettre un vote au trésor pour demander des subventions. La trésorerie est directement proportionnelle à la taille du réseau et des fonds sont continuellement ajoutés lorsque des nouveaux blocs sont découverts. Cela permettrait d’éviter en grande partie les inconvénients cités précédemment pour les ICO.

Que vaut le Cardano ?

 

Les informations fournies dans ce chapitre sont directement tirées du site Coinmarketcap (voir le tutoriel complet) :

  • Marketcap : C’est la capitalisation du Cardano en euros. Cette valeur correspond au produit entre l’offre en circulation et le cours actuel de la monnaie.
  • Volume (24 heures) : Cela correspond au volume de transaction effectué avec des Cardano sur les dernières 24 heures.
  • Offre en circulation : C’est le nombre de Cardano total en circulation.
  • Prix : C’est le prix unitaire d’un Cardano au cours actuel.

Comment acheter des Cardano ?

Pour investir et acheter des Cardano, vous devrez vous rendre sur les plateformes adaptées. Si vous êtes débutant, les sites comme Kraken (voir le tutoriel complet) par exemple. eToro (voir le tutoriel complet) est également une très bonne alternative à la fois pour les novices et les plus avancés. Existant depuis de nombreuses années, ce broker à très bonne réputation seulement quelques minutes suffit pour faire votre premier achat.

Vous pouvez également utiliser la plateforme Binance (voir le tutoriel complet) pour obtenir des Cardano. Cependant, vous devrez déjà au préalable posséder des cryptomonnaies pour utiliser cette plateforme. Pour ce faire, vous pouvez simplement vous rendre sur Coinbase (voir le tutoriel complet).

eToro

eToro est la plateforme de trading social la plus coté du moment ! Que vous soyez débutant ou avancé, eToro saura répondre à coup sur à vos besoins !

Coinbase

Coinbase est une plateforme incontournable. Achetez facilement vos premières cryptomonnaies en quelques clics !

Binance

Binance est la meilleure plateforme d'échange de cryptomonnaies. Elle est adaptée pour tous les profils et ses frais sont les plus faibles du marché !

Comment miner des Cardano ?

Comment miner du Cardano

Tout d’abord, est-il possible de miner du Cardano (ADA) ? Oui il est possible d’en miner, mais pas de la façon dont vous pouvez l’entendre. Cardano repose sur la méthode du Proof of Stake pour valider les transactions contrairement au Bitcoin qui lui utilise le Proof of Work.

L’algorithme Ouroboros porté par le projet ne rétribue pas les mineurs comme avec le Bitcoin par bloc minés. En gros, pour être en mesure de miner des ADA et gagner par la même occasion la « confiance du réseau », vous devrez déjà en posséder ! Les mineurs qui sont choisis aléatoirement par le réseau pour valider les transactions à condition que ces derniers aient des Cardano en leur possession.

Le minage du Cardano doit être obligatoirement effectué avec le wallet Daedalus développé spécialement pour cette cryptomonnaies. Bien évidemment, ce wallet est disponible à la fois en version Mac, Windows et Linux.

De nombreux ADA peuvent être encore minés puisqu’à l’heure actuelle plus de 25 milliards de cardano en circulation contre une offre totale de 45 milliards.

Quel wallet choisir pour le Cardano ?

Quel wallet choisir pour Cardano

Il existe une multitude de wallet disponibles pour stocker vos ADA, mais quelquefois en choisir un peut être assez compliqué. Parmi les trois principaux, vous pourrez retrouver :

  • Daedalus : C’est un portefeuille de bureau développé spécialement pour le projet. Le wallet est particulièrement simple à utiliser et vous conservez totalement le contrôle de vos clés. Il est également possible de renforcer la sécurité de votre compte si vous voulez. Vous pouvez ajouter des mots de passe supplémentaires pour vos dépenses par exemple.
  • Yoroi : C’est un portefeuille web développé par Emurgo, l’une des trois organisations à l’origine du projet Cardano. Yoroi est un portefeuille gratuit et open source. Il vous permet de stocker votre clé privée sur votre ordinateur. De plus, avec Yoroi vous pouvez commencer à recevoir et envoyer des Cardano immédiatement. Il n’est pas nécéssaire d’avoir à télécharger la totalité de la blockchain.
  • Infinito : Infinito est un portefeuille sur mobile. Il vous permet d’envoyer, de recevoir et de stocker une large gamme de devises dont les Cardano. L’interface est très simple d’utilisation est l’accès à votre portefeuille est très largement facilité par cette application. Faites attention tout de même, les wallets sur mobile sont ceux qui sont les moins sécurisés. Ne stockez jamais une quantité trop importante de cryptomonnaies sur ces portefeuilles.

Comment stocker et protéger ses Cardano efficacement ?

Pour stocker et protéger vos ADA le plus efficacement possible, nous vous conseillons d’utiliser les outils les plus fiables et sûr à l’heure actuelle :

Ce sont des portefeuilles électroniques ultras sécurisés qui rendent impossible le vol de vos ADA.

Quel avenir pour Cardano ?

Quel avenir pour Cardano

Le projet Cardano nourrit des ambitions de développement très importantes en tentant de s’imposer comme la nouvelle cryptomonnaie de référence. Afin que vous puissiez vous faire votre propre opinion sur la question, voici les avantages et les inconvénients qui sont les plus souvent mentionnés concernant le projet.

a) Les avantages de Cardano

Cardano a de nombreux avantages tant bien sûr le plan technique ou technologique :

  • Open source : Le code de la blockchain de Cardano est accessible à tout le monde et l’équipe promet de construire une fondation sur laquelle tout le monde peut s’appuyer. De nombreux projets innovants pourront alors naitre à partir du code open source développé par l’équipe de Cardano.
  • Méthode de validation prometteuse : L’utilisation du Proof of Stake permet de réduire considérablement la puissance de traitement requise pour valider le réseau. Le Proof of stake est également beaucoup moins énergivore que le Proof of work utilisé pour le Bitcoin.
  • Flexible : Grâce à son système à deux couches, Cardano tente d’augmenter la flexibilité quant à l’exécution des smarts contracts.
  • Equipe très qualifiée : Parmi les personnes qui tentent de développer le projet, des grands noms peuvent être retrouvés comme Charles Hoskinson et Jeremy Wood, précédemment impliqués dans Ethereum ou bien un chercheur de renommée comme le professeur Aggelos Kiayias, cryptographe de l’Université d’Édimbourg.

b) Les inconvénients de Cardano

Même si le projet a de nombreux avantages, la communauté a également pointé du doigt quelques inconvénients, mais le principal reste le temps. Dans le domaine des cryptomonnaies, tout évolue très rapidement et le temps est un luxe que personne ne peut réellement d’accorder. En quelques semaines, le marché peut être totalement chamboulé par l’apparition d’une nouvelle cryptomonnaie. Le projet Cardano a des objectifs très ambitieux, mais pour le moment de nombreux points doivent être développés. Le langage de programmation Plutus pour la rédaction de contrats intelligents par exemple est encore en développement. En tant que tels, la communauté de développement et l’environnement sont emplis d’incertitude.

Cardano vs Ethereum

Cardano Vs Ethereum

Même si on compare souvent Cardano à l’Ethereum, des différences existent entre les deux projets :

  • Mécanisme de consensus : A l’heure actuelle, l’Ethereum utilise le Proof of work (preuve de travail) comme moyen de valider les transactions alors que le Cardano utilise le Proof of stake (preuve d’enjeu en français) avec l’algorithme Ouroboros. Très prochainement, la communauté Ethereum envisage de passer à la preuve d’enjeu en mettant en place leur nouvel algorithme : Casper. Ce dernier devrait normalement résoudre un bon nombre des problèmes de mises à l’échelle du projet.
  • Langage de programmation : Le langage de programmation utilisé par Ethereum s’appelle Solidity. Il est bien différent de ceux portés par Cardano à savoir Haskell et Plutus.
  • Architecture : Cardano est divisé en deux couches distinctes. D’une part, la couche Cardano Settlement (CSL) qui gère le registre des valeurs. La couche Cardano Computation Layer (CCL) d’autre part qui gère le «pourquoi» des transactions. Ethereum essaye actuellement de passer à un système à deux couches. L’objectif est de faciliter les transactions et augmenter ses capacités de mise en échelle.
  • Avancement : Cardano a aujourd’hui presque 3 ans de retard sur son principal concurrent l’Ethereum. Quand on voit à quelle vitesse le monde des cryptomonnaies évolue, trois années ne sont absolument pas négligeables !

Notre avis sur Cardano

Cardano (ADA) est un projet innovant et très intéressant. Contrairement à de nombreuses cryptomonnaies, le projet a décidé de démarquer de la concurrence en mettant en place une nouvelle plateforme de smart contract par une méthode purement scientifique. D’ailleurs, la cryptomonnaie est placé en 9e position des cryptomonnaies à plus forte capitalisation sur Coinmarketcap ce qui dénote un intérêt certain pour le projet.

ADA se considère aujourd’hui comme étant la cryptomonnaie de troisème génération après le Bitcoin et l’Ethereum et tente de résoudre les problèmes de ces dernières à savoir la scalabiltié, l’interopérabilité et la durabilité. En 2015, Cardano a effectué une ICO de septembre 2015 à janvier 2017 délivrant 31.1 milliards de tokens pour une offre de 62 millions de dollars.

Trois entités sont présentes dernière le projet Cardano. La Cardano fundation qui s’occupe de gérer l’écosystème et les régulations liées au projet, IOHK (Input Output Hong Kong) qui est une entreprise de R&D et d’ingénierie et Emurgo qui est un projet qui vise à favoriser l’adoption de la blockchain Cardano par les entreprises. Cardano a une approche très novatrice qui force de respect. Toutefois, le projet a presque aujourd’hui 3 années de retard vis-à-vis de son concurrent direct l’Ethereum. Ceci n’est absolument pas négligeable quand on voit à quelle vitesse le domaine des cryptomonnaies évolue.

Un projet d’une telle envergure pourrait faire fuir de nombreux investisseurs et entrepreneurs. En effet, les possibilités d’erreurs sur le long terme peuvent être très importantes. Toutefois, la présence de grandes figures comme Charles Hoskinson ou Aggelos Kiayias est plutôt rassurante. Cela  laisse potentiellement de belles perspectives d’évolution pour le projet.

Passer à l’action

Si vous souhaitez maintenant passer à l’action et acheter vos premiers Cardano cliquez sur les boutons ci-dessous :

eToro

eToro est la plateforme de trading social la plus coté du moment ! Que vous soyez débutant ou avancé, eToro saura répondre à coup sur à vos besoins !

Coinbase

Coinbase est une plateforme incontournable. Achetez facilement vos premières cryptomonnaies en quelques clics !

Binance

Binance est la meilleure plateforme d'échange de cryptomonnaies. Elle est adaptée pour tous les profils et ses frais sont les plus faibles du marché !

Partager autour de vous

Nos articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *