Comment détecter un ShitCoin ?

Le marché des cryptomonnaies est en pleine expansion. Le nombre de coins en circulation est de plus en plus important et trouver des bons choix d’investissements devient particulièrement compliqué. A l’heure où cet article a été écrit, 2104 cryptomonnaies sont référencées sur le site Coinmarketcap.  Parmi ce nombre, on trouve une quantité non négligeable d’arnaques (appelé « ShitCoin ») qu’il faut à tout prix éviter. Encore faut-il pouvoir les reconnaître !

Ce petit guide a pour principal objectif de pouvoir vous aider dans cette démarche. Les règles qui vous seront présentées un peu plus bas ne sont pas infaillibles. Il existe des exceptions à chacune d’entre elles, mais elles vous seront particulièrement utiles, surtout si vous décidez de vous orienter vers des achats pour le long terme.  Il est bien évidemment possible de faire de l’argent à court terme avec des projets qui ne répondent pas totalement aux critères que nous allons vous présenter un peu plus bas si vous achetez ou vendez au bon moment. Toutefois, nous savons que vous êtes beaucoup à vouloir faire des investissements sur le long terme. Cette checklist vous sera très utile pour dénicher des Shitcoin et vous évitera de tomber bêtement dans des pièges.

Le projet et le produit

Analyse entreprise projet shitcoin

La première chose à regarder lorsque vous voulez investir
est le projet et le produit proposé par l’entreprise. Vous devez être mesure de
répondre clairement à chacune des questions ci-dessous.

  • A quoi va-t-il servir ? Il faut être vigilant sur les projets qui tentent de changer le monde (par exemple changer la manière dont internet fonctionne…).
  • Quels sont les objectifs de l’entreprise ? Ces derniers doivent être clairement définis.
  • Quel problème l’entreprise essaye de résoudre ? La solution apportée par l’entreprise semble être cohérente avec la problématique ?
  • Existe-t-il un produit déjà existant ? Quelque chose de concret ou en cours de création ? Les projets basés uniquement sur une idée et qui n’ont rien de concret à proposer doivent être évités.
  • Le produit présenté par l’entreprise est-il open source ? Il est préférable que la technologie soit libre d’accès (open source) pour qu’elle puisse être confrontée et analysée par d’autres développeurs extérieurs au projet.
  • Le code est-il disponible sur GitHub ? C’est une plateforme incontournable qui permet de suivre le développement d’un projet Open Source.
  • En quoi la technologie de la blockchain est nécessaire pour faire fonctionner le projet ? De nombreux projets utilisent l’argument de la blockchain pour attirer des investisseurs, mais quelquefois, l’utilisation de cette technologie n’apporte rien de plus à son développement.

Pour répondre à chacune de ces questions, vous pouvez utiliser tous les supports à votre disposition (site internet, réseaux sociaux, whitepaper…).

La société

Analyse societe projet shitcoin

Soyez sensibles aux informations qui sont publiées par la
société à l’initiative du projet :

  • Quelle est la société derrière le projet ? Existe-t-elle déjà ? A-t-elle déjà fait ses preuves ailleurs ? A-t-elle déjà des marques déposées qui fonctionnent ?
  • Est-ce que la société derrière le projet est transparente ? Vous devrez toujours privilégier les entreprises qui le sont. Si l’entreprise publie fréquemment ses états financiers, c’est un bon point à prendre en compte.
  • Des investisseurs connus ont-ils déjà parlé de l’entreprise et du projet en bien ?
  • Publie-t-elle ses états financiers ? L’utilisation de sa trésorerie et de ses revenus ?

L’Argument Unique de Vente (AUV)

Analyse argument unique de vente shitcoin

Nous vous conseillons de plutôt vous orienter vers des projets qui ont un argument unique de vente.

A quel segment de marché la compagnie essaye de s’attaquer ?

S’il y en a plusieurs, vous devez être vigilant et vous poser sérieusement la question de savoir comment cette entreprise a la possibilité de s’attaquer à autant de marchés en même temps surtout si ces derniers sont déjà plutôt bien implantés. Nous vous conseillons d’orienter votre attention sur les entreprises qui se focalisent sur une seule tâche ! Que veulent-ils faire et comment ?

Certains projets disent par exemple être une place de marché, créer un wallet spécialisé, autoriser des nouveaux moyens de paiement, permettre de faire du crowd sourcing… C’est beaucoup trop vaste et il existe déjà des leaders dans chacune de ces thématiques.

Le site internet

Analyse site internet shitcoin

Une attention particulière sera portée sur le site internet de l’entreprise et du projet en question.

  • Si la page d’accueil est à 80% axée sur la vente et le profit, n’investissez pas. Vous avez de grandes chances de tomber sur une arnaque. Même chose avec les projets qui vous donnent une garantie de gain. Dans le domaine des cryptomonnaies cela est parfaitement impossible. Fuyez donc les projets qui vous promettent monts et merveilles.
  • Eloignez-vous également des projets qui donnent des bonus énormes ! On en a parlé dans notre vidéo comment gagner de l’argent avec les cryptomonnaies avec les offres HYIPs. Très souvent des bonus gigantesques comme ceux présentés avec Bitfinex par exemple se révèlent être des véritables pyramides de Ponzi. Evitez à tout prix ces projets. Ces dernières années, durant les ICO, beaucoup de projets ont utilisé ce procédé pour attirer des investisseurs et lorsque le Token a été listé dans un exchange, peu de temps après le prix a chuté de manière drastique (Pump and Dump).
  • Sur le site internet, l’entreprise parle-t-elle du processus KYC (Know Your Customer) ? Le KYC est une norme de régulation américaine. Celle-ci vise à vérifier l’identité des clients ou d’une entreprise pour s’assurer de la conformité des clients face aux lois anticorruptions. Si aucune allusion au KYC n’est faite sur le site, soyez vigilant.
  • Un site web de maigre qualité doit retenir votre attention ! Des fautes d’orthographe, de grammaire ou un site qui n’a pas le certificat SSL doivent être des signaux d’alerte pour vous !

Le WhitePaper

Analyse du Whitepaper shitcoin

Un Whitepaper est un guide qui est généralement créé par les fondateurs et développeurs de la cryptomonnaie. En théorie chaque cryptomonnaie doit posséder un whitepaper qui décrit de manière précise les objectifs et l’intérêt du projet.

Une idée a beau être révolutionnaire, sans Whitepaper, c’est-à-dire sans ligne directrice ni aucune explication sur les moyens qui seront mis en place pour faire avancer le projet cela est complètement inutile. Si le Whitepaper parle uniquement de la blockchain et du Bitcoin évitez le projet à tout prix. Le WhitePaper doit être clair et concis. Bien évidemment, ce dernier ne doit pas être plagié d’un autre projet.

Vérifiez dans le White Paper que l’entreprise parle de l’aspect légal et d’une certaine régulation (par la SEC ou l’AMF par exemple). Pour de nombreuses personnes cela n’est pas envisageable que les cryptomonnaies soient soumises à une certaine autorité, mais il ne fait pas de doute qu’une certaine la régulation sera nécessaire à l’avenir pour permettre un développement et une acceptation des cryptomonnaies à une plus grande échelle.  Si rien n’est mentionné à ce propos dans le Whitepaper, cela montre que la projection dans l’avenir n’est pas maximale.

La promotion et les partenariats

Analyse des partenariats pour les shitcoin

Si en effectuant vos recherches vous remarquez qu’il y a un nombre très important de YouTubeurs qui font la promotion d’un projet particulier, n’investissez pas. Cela a été le cas avec Bitconnect, la rémunération pour les Youtubeurs était très importante via l’affiliation, mais le projet s’est révélé être une véritable arnaque. De plus, la plupart du temps, quand un projet commence à beaucoup trop faire parler de lui, il est déjà trop tard pour investir. C’est généralement le moment pour se retirer du jeu. Soyez toujours critique par rapport à ce qui vous sera présenté.

Ayez une attention particulière pour les partenariats. Vérifiez toujours si les partenariats qui sont cités sur le site internet sont vrais ou non. Si à l’heure actuelle aucun partenariat n’est visible, demandez-vous comment cela est-il possible ?

Equipe derrière le projet

Analyse de l'équipe pour un shitcoin

C’est un point crucial à avoir en tête. En recherchant un peu sur le site internet officiel de l’entreprise qui propose le projet, vous devez être en mesure de connaître les membres de l’équipe en charge de l’évolution du projet. Si vous ne parvenez pas à trouver des informations sur les membres de l’équipe, vous devez être vigilant. Le fondateur du projet doit avoir au moins un profil Linkedin. Récupérez le maximum d’informations sur les membres de l’équipe :

  • La taille de l’équipe ?
  • Les profils de l’équipe sont diversifiés (développement, marketing, etc…) ?
  • Quelles sont les compétences des membres dans la gestion de projet, création d’entreprise… Ont-ils une forte expérience dans le domaine des cryptomonnaies et de la blockchain en général ?
  • Est-ce que les porteurs du projet ont déjà été à la tête de sociétés valorisées à plusieurs millions de dollars ?

Une équipe anonyme n’est pas forcément un mauvais signe. Par exemple, nous ne connaissons pas pour le moment la véritable identité du créateur du Bitcoin (Satoshi Nakamoto). Pour autant ce dernier s’est révélé ces dernières années être un très bon investissement.

En revanche, une équipe avec des faux membres est à proscrire de toute urgence !

Les réseaux sociaux et la communauté

Analyse des réseaux sociaux pour un shitcoin

Aucune présence sur les réseaux sociaux (reddit, telegram, BitcoinTalk…) n’est absolument pas un bon signe. Il faut impérativement que le projet publie régulièrement des nouvelles concernant son avancement et échange régulièrement avec sa communauté.

Les plateformes d’échanges comme Reddit, BitcoinTalk, Twitter, etc… vous permettront de vous faire une vision plus objective du projet et des retours de la communauté jusqu’à présent.

Une communauté forte et active est un très bon signe pour l’évolution du projet.

Aspect technique

Maintenant que vous avez regardé le contexte de l’entreprise, ses atouts, ses faiblesses, l’avancement du projet, etc…  Vous devrez vous pencher sur l’aspect plutôt technique. Ne vous inquiétez pas, vous n’avez pas besoin d’être un expert en blockchain pour effectuer cette tâche. Voici les points à avoir en tête.

a) Le Marketcap et le Circulating Supply

Une cryptomonnaie qui a un gros marketcap, mais qui n’a que très peu de ses coins de miné n’est pas une bonne chose pour l’évolution de son prix si vous voulez gagner de l’argent.

b) Le volume d’échange

Le volume d’échange sur les dernières 24h reflète bien si le Coin répond à une demande du marché ou non. Privilégiez toujours les cryptomonnaies qui ont un volume d’échange important.

c) Répartition des richesses

Des monnaies comme le DASH ont une « rich list » qui représente les personnes qui détiennent le plus de Coins. Par exemple 150 personnes détiennent plus de 50% des coins, cela doit être un signal d’alerte pour vous. 

d) Inflation et déflation

Certaines cryptomonnaies comme l’Ethereum vont créer au fur et à mesure du temps des nouveaux coins (on parle alors d’inflation). Pour le Bitcoin c’est l’inverse, le nombre de Coins est limité à 21 millions d’exemplaires. Pas un de plus de sera créé. Le Bitcoin est déflationniste. Cet aspect est important à prendre en compte pour avoir une idée de l’évolution du prix sur le long terme.

e) Préminage

Soyez vigilant au préminage. C’est le cas par exemple du Ripple dont les créateurs détiennent une grande majorité des coins. Cela ne veut pas dire obligatoirement que le projet est à proscrire, mais cela représente tout de même un risque à prendre en compte pour vos investissements. Vous contrôlez si un Coin a été préminé, vous pouvez vous rendre sur Coinmarketcap. Si une « * » est visible sur la colonne « offre en circulation » cela montre que la monnaie a été préminée.

f) Les sites d’échanges

Regardez les échanges sur lesquels est listé le coin. Faites vos recherches sur le sujet. Les sites d’échanges doivent avoir une bonne réputation et les volumes d’échanges doivent être élevés. En analysant les volumes de transactions sur les dernières 24h vous pourrez également déterminer si le Coin est demandé ou non.

Nous espérons que ce petit guide aura pu vous aider. Si c’est le cas, dites-nous en commentaire ce que vous en avez pensé.

Passer à l’action 

Pour passer à l’action et aller plus loin avec nous cliquez sur le bouton ci dessous : 

Partager autour de vous

Nos articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *