Synthetix, un nouveau monde pour la finance décentralisée

Le monde des cryptomonnaies, le monde de la finance décentralisée, la technologie ne cesse d’innover. Sommes-nous à l’aube d’un changement, passant d’un monde traditionnel vers un monde plus numérique qu’il ne l’est déjà aujourd’hui ? Le projet Synthetix souhaite nous donner l’opportunité d’accéder à des produits dérivés grâce à la blockchain.

Pourquoi ne serait-il pas intéressant de synthétiser une action, un bien immobilier ou de l’or par exemple ? Beaucoup plus facile d’accès, sans limite, sans frontières, donner l’accès au plus grand nombre grâce au numérique. Comme on le dit régulièrement, il y a plus de personnes, d’utilisateurs qui disposent d’un téléphone portable plutôt que de personnes ayant accès au système bancaire. N’était-ce pas la dernière révolution faite par Apple ? Donner l’opportunité à n’importe qui, d’avoir un téléphone portable. On ne se demandera pas si c’est bien ou pas, mais on se demandera si ce n’est pas l’opportunité de demain.

Découvrons ensemble le projet Synthetix, un protocole de liquidité qui permet l’accès à des produits dérivés dans l’univers de la DéFi Ethereum (la finance décentralisée). Quels sont ces actifs synthétiques? Comment fonctionne le protocole et comment avons-nous accès à ce projet? Pour n’importe qui, depuis n’importe où ? Allons tout de suite à la découverte de ce projet.

Une liste de liens accessibles en bas de page est disponible afin de vous diriger vers nos précédents articles qui traitent des sujets abordés dans cet article. Comme par exemple l’article au sujet du stablecoin Daiou notre article au sujet de la blockchain 2.0 afin de découvrir la création des contrats intelligents via la création d’Ethereum.

 

Synthetix protocole de liquidité pour les produits dérivés

Le protocole de liquidité pour les produits dérivés

Définition des concepts de base

La synthétisation d’un actif

La synthétisation d’un actif est rendue possible grâce à la confiance envers le protocole. Cette confiance est retranscrite via la création d’une dette par les utilisateurs, garantie par un actif. Cet actif dans l’écosystème synthetix sera leur jeton natif : Synthetix Network Token (SNX). Vous pouvez retrouver ce concept dans la création du stablecoin Dai.

Un actif synthétique

Un actif synthétique est représenté par la titrisation d’un actif, c’est une opération par laquelle la propriété associée à un actif n’est pas transférée. Cependant, on transfère le risque associé à cet actif grâce à un instrument financier développé qu’on appelle le dérivé de crédit.

Synthetix au sein de la DéFi

Au moment de l’écriture de cet article, la DéFi Ethereum représente 55 milliards de dollars. Le projet Synthetix se positionne 12ème avec une valeur bloquée d’un peu plus d’un milliard de dollars.

Dans le domaine des « produits dérivés », « Derivatives » en anglais, le protocole Synthetix se classe en première position avec une dominance sur ce segment d’environ 50%. Ce segment représente une valeur totale de 2,3 milliards de dollars, il représente environ 4% de l’ensemble de la valeur DéFi bloquée sur Ethereum.

Projet Synthetix - DéFi Ethereum

Synthetix – DéFi Ethereum

Quel est l’objectif du projet Synthetix ?

Le projet Synthetix offre l’opportunité d’une exposition à une gamme d’actifs synthétiques. Ils sont représentés par des jetons qui peuvent être négociés à l’infini. Les actifs disposent d’une fluidité, et d’un glissement zéro grâce au modèle unique de garantie distribuée aux fournisseurs de SNX.

Plus simplement, le projet Synthetix souhaite créer des opportunités pour développer le monde de la finance décentralisée. Donner l’accès simplement et facilement au plus grand nombre de personnes, au plus grand nombre d’actifs sous-jacents. Grâce justement à la création des actifs synthétiques.

Les actifs synthétiques représentent la valeur intrinsèque d’un produit (or, pétrole, dollars, etc…) sans pour autant disposer de ce produit. La représentation de valeur est rendue possible grâce à la synthétisation du bien, on associe un jeton qui sera actif au sein de l’écosystème Synthetix. Ce token, ce jeton va suivre le cours de l’actif associé.

Le projet Synthetix est un protocole décentralisé construit sur la blockchain Ethereum afin d’émettre des actifs synthétiques.

Actifs synthétiques - blockchain - cryptomonnaie

Actifs synthétiques

Découvrons ensemble comment fonctionne le projet Synthetix, mais découvrons aussi ce qu’il nous propose à travers ce nouveau modèle.

 

Comment fonctionne le projet Synthetix?

1. Le verrouillage des jetons SNX

Le dépôt et le verrouillage des jetons SNX (la cryptomonnaie du protocole), dans un contrat intelligent vous permettent de créer un actif synthétique. Il s’agit d’un modèle de garantie qui vous permet d’échanger directement avec les contrats intelligents. La création s’opère grâce à une application décentralisée appelée « Mintr ».

Ce mécanisme a l’avantage de résoudre les problèmes de liquidités et de glissement que peuvent rencontrer les autres échanges décentralisés. Le protocole Synthetix prend actuellement en charge les monnaies fiduciaires, les cryptomonnaies ainsi que les matières premières.

Ratio de collatéral synthetix - SNX

Ratio de collatéral

Pour vous donner un exemple, le fait de stocker des jetons SNX vous donne le droit d’acquérir des jetons sUSD qui est le stablecoin de l’environnement synthetix. Le dépôt des jetons SNX des utilisateurs assure et sécurise ce stablecoin. Ils jouent le rôle de collatéral afin d’assurer et de gérer les mouvements de prix qu’ils pourraient y avoir. Attention, ce ratio de collatéral est de 750%, c’est-à-dire que si vous souhaitez disposer d’un jeton sUSD il vous faudra déposer 7,5 jetons SNX (si la valeur du jeton SNX est égale à 1). Une fois que vous disposez des jetons sUSD, vous êtes maître de les utiliser comme bon vous semble.

Ce qu’il est important de comprendre, c’est que vous avez la possibilité de mettre ces jetons en dépôt au sein de la finance décentralisé afin d’être rémunéré (exemple avec le protocole Aave) sans vendre vos actifs sous-jacents, ici en l’occurrence il s’agit des jetons SNX.

2. Récompense

Afin d’inviter et d’inciter les utilisateurs à déposer leurs fonds SNX sur la plate-forme, le protocole offre une partie des revenus générés par l’activité de l’échange décentralisé de Synthetix. Cette récompense varie au prorata de la contribution de l’utilisateur.

La seconde incitation pour les utilisateurs est la politique monétaire d’inflation adoptée par le protocole. Nous développerons l’économie associée à cette cryptomonnaie dans le chapitre associé à la présentation du jeton SNX.

3. Brûlage, Création et C-Ratio

Le ratio de collatéral (C-Ratio) garantie au taux optimal de 750% absorbe les variations du prix. Si la valeur du SNX varie, il est possible que le ratio de collatéral (C-Ratio) tombe sous les 750%. Dans ce cas de figure, l’utilisateur ne peut pas réclamer les revenus générés par l’échange décentralisé. Il doit d’abord mettre à jour son collatéral pour pouvoir disposer et accéder à ses récompenses.

La solution, si le ratio est inférieur à 750% est de brûler des actifs synthétiques, c’est-à-dire brûler des sUSD par exemple. Ou dans le cas inverse, si le ratio est supérieur il est en mesure de créer de nouveaux jetons synthétiques.

Ce qu’il faut bien souligner c’est le fonctionnement de la dette qui va toujours varier en fonction du prix de l’actif sous-jacent (le collatéral).

4. La dette dans le système Synthetix

Ce qu’il faut bien comprendre c’est que la dette initiale que vous créez pour pouvoir créer un actif synthétique reste toujours une dette jusqu’à ce que vous puissiez la rembourser. Mais ce n’est pas tout, vous dépendez d’une dette mutualisée avec l’ensemble des utilisateurs du protocole. Il faut voir ça comme un panier de liquidités, dans lequel vous avez pioché pour créer vos actifs synthétiques.

Si la moitié des jetons SNX disponibles dans le panier (la dette) étaient adossés à du sBTC (un actif synthétique qui représente le cours du Bitcoin) et que son prix double. Alors la dette de chaque investisseur va augmenter d’un quart puisque la valeur totale de la dette n’est plus la même puisqu’elle a été multipliée par deux.

Si nous avions 100 000 de dette au départ avec une exposition à 50 000 sur sBTC mais que le prix du Bitcoin est multiplié par deux alors nous n’avons plus 50 000 adossé au sBTC mais nous aurons une dette de 100 000 adossée au sBTC. Le panier total n’est plus de 100 000 mais représente maintenant 150 000. La dette globale a augmenté de 30%, ce qui entraîne l’augmentation de la dette de l’ensemble des utilisateurs du système.

Actifs synthétiques - Cryptomonnaie SNX

Actifs synthétiques

5. Le mécanisme des actifs synthétiques

Afin que certains utilisateurs puissent trader les actifs synthétiques et les échanger de manière convenable. Il faut de la liquidité mais aussi de la stabilité, sans menacer la valeur associée à cet actif, il faut des incitations.

– Arbitrage

Opportunité d’arbitrage pour tous les utilisateurs du protocole Synthetix. Si la valeur du sUSD tombe sous les 1$ alors ils peuvent s’en servir pour les brûler afin de réduire leur dette. Puisque de toute façon le système aura toujours la même mesure 1sUSD = 1USD.

– Pool de liquidités

Des récompenses sont distribuées pour les créateurs et les utilisateurs qui vont déposer sur le pool de liquidités du sETH / ETH sur la plate-forme Uniswap. Cela incite les fournisseurs de liquidités à créer les plus grands pools de liquidités afin d’obtenir des récompenses.

– Enchères SNX

Le protocole Synthetix teste un nouveau mécanisme avec le protocole dFusion dans lequel des SNX seraient vendus aux enchères contre ETH. Ces ETH permettent d’acheter des actifs synthétiques sous leur valeur réelle. C’est un schéma qui ressemble à la liquidation que l’on pourrait retrouver sur d’autres plates-formes.

 

Kwenta – L’échange décentralisé de Synthetix

L'échange décentralisé Kwenta de la cryptomonnaie SNX

Kwenta – Echange décentralisé

Les avantages d’avoir recours à cet échange décentralisé sont nombreux. Cela permet tout d’abord d’avoir accès à des actifs synthétiques, ceux-ci vont suivre le cours des valeurs sous-jacentes du monde réel. Bien entendu, grâce à la décentralisation, on est capable de résister à la censure, et d’améliorer l’accessibilité dans le monde entier. Le trading est accessible sur cette plate-forme sans aucune exigence de détenir des jetons SNX.

Ici, il ne s’agit pas de carnet d’ordre, ni de transaction pair-à-pair mais de transaction pair-à-contrat. Les actifs ont un prix attribué et calqué sur le monde traditionnel, ce prix est connu grâce au système d’oracle Chainlink. Les liquidités sont infinies et sont gérées par le contrat lui-même (contrat intelligent basé sur la blockchain Ethereum), ces liquidités sont rendues possible grâce aux garanties dans le système. Cela permet de ne pas avoir de glissement et d’avoir la possibilité des échanges en chaîne sans autorisation.

Pour le moment, les actifs synthétiques disponibles sont :

  • Les monnaies fiduciaires (sUSD, sEUR, sKRW…)
  • Les matières premières (once d’or et d’argent)
  • Les cryptomonnaies (sBTC, sETH et sBNB)
  • Les cryptomonnaies inversées (type d’actif qui réplique l’inverse du cours, iBTC par exemple)
  • Les indices de cryptomonnaies (sDEFI et sCEX), il s’agit de deux paniers d’actifs différents, le premier en faveur de la DéFi et le second en faveur des jetons des plates-formes centralisées.

La cryptomonnaie SNX

Comme nous l’avons souligné précédemment, le jeton SNX vous donne le droit de créer un actif synthétique. C’est en quelque sorte le cœur du système du projet Synthetix.

La cryptomonnaie SNX

La cryptomonnaie SNX

1. La garantie

Les jetons SNX garantissent chaque actif synthétique à 750%. À savoir que ce taux est susceptible d’évoluer si un vote de la communauté va dans ce sens. Ce jeton est globalement voué à être bloqué, staké, puisqu’il y a de nombreux avantages.

2. Le pool de frais

Vous pouvez recevoir une partie des revenus des frais de transactions obtenus via la plate-forme d’échange. Il s’agit du droit de participation à l’écosystème, vous êtes dépendant de la valeur de vos SNX qui eux dépendent des actifs synthétiques.

Chaque transaction sur l’échange décentralisé génère des frais de transaction, qui sont envoyés à un pool de frais. Ce pool de frais est disponible pour les utilisateurs qui gardent la cryptomonnaie. Chaque semaine les utilisateurs sont en mesure de réclamer leurs revenus, hormis si le collatéral est sous le seuil cible. Ces frais se situent entre 10 et 100 points de base (0,1% – 1%, généralement les frais tournent autour de 0,3%).

3. Politique d’inflation du jeton

Bloquer vos SNX va vous permettre de gagner des SNX supplémentaires quotidiennement. Le protocole a mis en place une politique d’inflation avec un taux de création de 1,25% hebdomadaire de mars 2019 à août 2023. Cela signifie que l’offre totale passera de 100 000 000 à 260 263 816 jetons. À partir de septembre 2023, l’inflation sera de 2,5% par an. Ces nouveaux jetons SNX sont distribués aux utilisateurs qui stake la cryptomonnaie. Au prorata des jetons qu’ils déposent en séquestre et à condition que le ratio du collatéral ne soit pas sous la cible.

 

Conclusion

Le projet Synthetix, a créé l’un des protocoles les plus complexes sur la blockchain Ethereum. Mais surtout l’un des plus utiles, le potentiel des actifs synthétiques est énorme. Il faut souligner que ce projet n’est qu’un système expérimental et ce type de système mérite d’être analysé avec attention. Il va falloir quelques années pour que ce projet soit robuste et moins risqué qu’aujourd’hui.

Les risques

  • La dette peut fluctuer, pour quitter le système et déverrouiller ses SNX, un utilisateur peut dans certains cas créer plus de jetons SNX qu’il n’en a déposés à l’origine.
  • Le jeton SNX est dépendant de la volatilité associée au Bitcoin
  • Plusieurs aspects du système sont actuellement centralisés (utilisation de contrats proxy) pour une grande partie de l’écosystème. Cela permet d’assurer au système une mise à niveau facile et régulière. Mais confère un pouvoir non négligeable à l’équipe d’ingénierie.

Les points positifs

  • Utilisation de Chainlink comme système d’oracles pour appuyer sur la décentralisation
  • Mise en place d’un vote de gouvernance pour être sûr que le projet va dans le même sens que sa communauté
  • Des équipes honnêtes et franches dans les documents et dans les stratégies à adopter pour se développer

Un vrai projet blockchain, certes avec une marge de progression importante, mais qui aujourd’hui a déjà fait beaucoup de chemin. Saluons le potentiel de ce projet qui doit trouver des solutions afin de réduire les risques pour ses utilisateurs.

Auteur de l’article :

Stan – « Chancellor on brink of second bailout for banks »

L’homme solitaire pense seul et crée des nouvelles valeurs pour la communauté

Nos articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This