fantom-crypto

Nom de la cryptomonnaie :

Fantom

Abréviation :

FTM

Site officielle :

https://fantom.foundation/

Plateforme d’achat :

Binance

De nouveaux besoins apparaissent dans le monde de la blockchain. Avec l’augmentation de l’utilisation, l’écosystème n’est pas assez robuste pour accepter toutes les demandes. Surtout du côté de la blockchain Ethereum où la congestion est toujours d’actualité. Des projets profitent de cet engouement et de cette année de bullrun pour prendre position au sein de l’environnement. C’est bien le cas de Fantom, cette blockchain qui a réalisé d’excellents résultats au cours de cette année.

Puisque l’écosystème Ethereum n’est pas en mesure de suivre la demande, d’autres environnements prennent le relais pour le plus grand bonheur des utilisateurs. Des projets souvent plus robustes, plus rapides et plus performants. Les utilisateurs se tournent vers des solutions alternatives et permettent de faire grandir le monde de la cryptomonnaie.

Découvrez dans cet article qu’est-ce que la blockchain Fantom ? Comment ce projet fonctionne-t-il ? Et quel rôle joue la cryptomonnaie FTM au sein du réseau ?

Une liste de liens accessibles en bas de page est disponible afin de vous diriger vers nos articles qui traitent des sujets similaires. Comme par exemple les articles au sujet de d’Ethereum ou de l’interopérabilité.

Introduction à Fantom

Fantom est une plate-forme de contrats intelligents haute performance, évolutive et sécurisée. Elle est conçue pour surmonter les limitations des plates-formes blockchain de la génération précédente. Le projet est sans autorisation, décentralisé et open source. Lachesis, le mécanisme de consensus révolutionnaire aBFT, permet à Fantom d’être beaucoup plus rapide et moins cher que les technologies plus anciennes, tout en étant extrêmement sécurisé.

La problématique

En 2008 la création du Bitcoin, fait l’objet d’un grand pas en avant pour la technologie et l’innovation. Au fur et à mesure il promet de révolutionner le quotidien de la société grâce à la blockchain. Cependant, Bitcoin n’a pas été conçu à l’échelle de la population, à l’image de son consensus de validation limité par sa conception.

La plupart des projets actuels favorisent toujours le trilemme des blockchains. La décentralisation, la scalabilité et la sécurité. Le réseau Bitcoin se focalise principalement sur la décentralisation et la sécurité, laissant quelque peu de côté l’évolutivité du système. La mission principale qui est le transfert de valeur au niveau mondial peut-être absorbée partiellement. Mais alors qu’en est-il du transfert de propriété ? Le commerce d’actifs ou le transfert de données ? Des transactions de la vie quotidienne… Notamment dans le domaine financier actuel qui nécessite un débit élevé et une finalité rapide.

La solution

Fantom s’attaque au cœur du problème afin d’améliorer les capacités du réseau en matière de scalabilité et d’évolutivité. La capacité à accepter plus de transactions par secondes afin d’améliorer la rapidité du système. Contrairement à d’autres solutions, la blockchain Fantom ne délaisse pas la sécurité et la décentralisation au profit de la rapidité du réseau.

L’amélioration proposée par ce projet n’est pas simplement au niveau de l’évolutivité. Elle réside aussi dans son architecture modulaire qui permet aux blockchains une personnalisation pointue. Elle sécurise son réseau grâce à la Proof-of-Stake sans leader.

L’innovation réside surtout dans le consensus aBFT innovant de Fantom appelé Lachesis. Ce consensus s’adapte à de nombreux nœuds validateurs à travers le monde. Cela permet d’obtenir un bon niveau de décentralisation pour le réseau. Il n’utilise pas de participation déléguée et n’a pas de concept de « masternodes », un projet totalement décentralisé à l’échelle humaine ?

Comment fonctionne Fantom ?

  • Architecture modulaire
  • Compatible EVM
  • Les développeurs peuvent facilement transférer leurs dApps sur le réseau principal Opera

L’architecture Fantom est modulaire, le consensus de validation « Lachesis » représente une couche du réseau blockchain. Il peut être connecté à n’importe quel grand livre distribué. Il alimente le déploiement et l’utilisation de l’environnement Fantom via le réseau principal Opera qui est compatible EVM (Ethereum Virtual Machine).

La modularité du réseau Fantom est exceptionnellement flexible. Les développeurs peuvent apporter leurs applications décentralisées basées sur d’autres réseaux. Opera peut les accueillir en quelques minutes, ce qui améliore drastiquement les performances et les coûts associées.

Fantom ; évolutif et scalable

  • Chaque réseau est entièrement indépendant et personnalisable
  • Lachesis apporte la sécurité et la rapidité aux blockchains
  • Toutes les applications décentralisées sont indépendantes mais interopérables

Chaque réseau sur la blockchain Fantom est indépendant. La gestion du réseau n’affecte pas les performances et la stabilité. Le projet propose une amélioration en fournissant une blockchain unique à chaque application. C’est l’inverse sur le réseau Ethereum, toutes les applications décentralisées vont utiliser la même blockchain. S’il y a trop de demandes, le réseau sera congestionné. De la même manière, chaque application sera exécutée sur différents ordinateurs au sein du même réseau.

Chaque blockchain est indépendante et peut avoir des jetons, des règles économiques et de gouvernance personnalisées. Le seul point commun entre elles est la connexion au consensus Lachesis de Fantom. Ce qui rend le système interopérable et permet à toutes les blockchains d’avoir la capacité d’interagir entre elles. De ce fait, elles bénéficient de la sécurité ainsi que de la vitesse du réseau.

Si l’on considère Ethereum comme un ordinateur géant décentralisé. Alors Fantom est un réseau composé d’un nombre infini d’ordinateurs décentralisés. Plus simplement, Fantom est un réseau de réseaux.

Fantom vs sécurité

  • Fonctionne grâce à la Proof-of-Stake
  • Propose une finalité absolue
  • Pas de leader, seulement la communauté

La blockchain Fantom s’attache à être sécurisée et respectueuse de l’environnement. Comme cité précédemment, la Proof-of-Stake (PoS) sécurise la blockchain. Cette méthode empêche la centralisation et répond à un besoin de décentralisation. Souvent décriée, à tort, la méthode de la preuve de travail adoptée par Bitcoin utilisait beaucoup d’énergie qui n’était pas toujours « propre ». La PoS est une alternative efficace à l’optimisation d’une énergie devenue précieuse.

Lachesis propose une sécurité aux réseaux distribués pour les institutionnels. La blockchain offre une finalité absolue, les transactions ne pourront jamais être annulées comme dans les réseaux à finalité probabiliste. Le mécanisme de consensus peut également s’étendre à des centaines de nœuds, augmentant la décentralisation et donc la sécurité.

Enfin, Lachesis est sans chef. En supprimant les leaders, la sécurité ne repose pas sur un petit nombre d’acteurs. La blockchain Fantom s’appuie sur les nœuds du système et tous les acteurs de la communauté. Cela rend la blockchain beaucoup plus robuste, incorruptible et augmente la décentralisation.

Fantom vs open-source

  • Possibilité de déléguer dès 1 jeton FTM pour obtenir des récompenses
  • Open-source
  • Nombre de nœuds illimités

La blockchain est open source, et souhaite une transparence totale pour la communauté. Les développeurs s’engagent à créer des blocs personnalisables et selon les besoins de chacun. Le code est public et disponible sur la plate-forme Github. Sans permission, avec une participation ouverte, tout le monde est libre d’exécuter son propre nœud réseau.

Sur la chaîne Opera de Fantom, un nombre presque illimité de nœuds peuvent participer à la sécurisation du réseau. Le seul critère est de garder en séquestre un minimum de jetons FTM. Le réseau propose tout de même la possibilité à n’importe quel utilisateur de déléguer la validation à partir d’un seul jeton FTM.

La cryptomonnaie FTM

FTM est le jeton principal du réseau Fantom, il est utilisé pour sécuriser le réseau via le staking. Ainsi que pour la gouvernance du projet, les paiements et les frais.

– Sécurisation du réseau

La principale utilité de ce jeton est la sécurisation du réseau grâce au staking. C’est la possibilité pour les utilisateurs de participer à la preuve d’enjeu pour accepter et valider des transactions. En échange de leurs contributions au développement du réseau, ils seront récompensés.

– Paiements

Le jeton FTM est parfait pour envoyer et recevoir des paiements grâce à sa haute évolutivité. La finalité, la rapidité et le faible coût sont des avantages indéniables pour le réseau Fantom. A titre d’exemple, les transferts d’argent prennent environ 1 seconde et coûtent environ 0,0000001$.

– Gouvernance

Requis pour la gouvernance On-Chaine, Fantom fonctionne de manière décentralisé sans autorisation et sans leader. Toute décision à propos de la gouvernance du projet est prise par la communauté.

Les acteurs de la gouvernance peuvent proposer et voter des changements et des améliorations au sein du protocole. Les utilisateurs doivent disposer de jetons FTM pour être autorisés à participer.

– Frais du réseau

Les frais du réseau sont payés avec la cryptomonnaie FTM. Les frais de transactions, l’exécution des contrats intelligents ou pour créer de nouveaux réseaux. Sans cette barrière de frais imposée par le réseau, il serait une cible facile pour les spams. Ce qui pourrait avoir des conséquences désastreuses pour les performances du réseau.

Globalement, à l’intérieur de l’environnement Fantom, les frais sont très bon marché mais suffisants pour rendre le processus coûteux pour les acteurs malveillants. De ce fait, les attaques sont réduites et cela protège le réseau.

Et pour la suite ?

La solution blockchain de Fantom fonctionne avec Lachesis, un consensus innovant d’aBFT. Le projet offre la possibilité pour chaque application de disposer de sa propre blockchain. Terminé les problèmes de congestion.

L’infrastructure est accessible à tous afin de sécuriser et de participer à la création de valeur dès le premier jeton FTM détenus. C’est l’écosystème d’un avenir plus connecté et plus efficient qu’à l’heure d’aujourd’hui. Ce modèle de gestion peut améliorer la qualité de la vie ainsi que le quotidien de chacun.

Honoré et fier, le projet participe à la révolution numérique. De manière personnelle mais communautaire, Fantom souhaite améliorer les secteurs d’activités d’aujourd’hui. Paiements, identité numérique, finance, dossiers médicaux, l’Internet pour tous qui appartient à tous.

Auteur de l’article :

Stan – « Chancellor on brink of second bailout for banks »

L’homme solitaire pense seul et crée des nouvelles valeurs pour la communauté

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles récents