quant-crypto

Nom de la cryptomonnaie :

Quant

Abréviation :

QNT

Site officielle :

https://quant.network/

Plateforme d’achat :

Binance

Aujourd’hui il est très facile d’acheter, de transférer et d’échanger des actifs numériques sur l’ensemble des blockchains existantes. Ces cryptomonnaies qui sont pour certaines les monnaies du futur disposent de nombreux autres cas d’usages. Effectivement, la technologie blockchain ne vise pas uniquement à révolutionner le monde économique. La notion de registre distribué s’applique afin de garantir la sécurité et l’immuabilité des informations disponibles au sein d’un réseau. Ces informations peuvent varier en fonction des cas d’utilisation que ce soit pour les particuliers ou les organisations. Le projet Quant offre des solutions clés en main aux organisations, entreprises ou institutions afin d’avoir accès à la technologie blockchain. Aussi, après la sécurité et l’immuabilité, les notions communautaires d’interactions peuvent être mises en avant grâce à l’utilisation de la blockchain.

Il ne faut pas oublier l’interopérabilité des réseaux qui permet les échanges de données et la connexion entre divers écosystèmes. Les premiers écosystèmes tels que Polkadot ou Cosmos ont justement mis en avant ce principe de connexion entre tous les écosystèmes blockchains existants. Aujourd’hui, comment une entreprise peut-elle avoir accès à une blockchain afin de sécuriser ses données ? Quelles solutions peuvent exister afin de faciliter les échanges entre diverses organisations du même secteur ?

Découvrons dans cet article les équipes et l’histoire du développement du projet Quant. Comment s’articule cette solution pour les entreprises autour de la technologie des registres distribués ?

Une liste de liens accessibles en bas de page est disponible afin de vous diriger vers nos articles qui traitent des sujets similaires. Comme par exemple les articles à propos de Polkadot et de Cosmos.

Connecter le monde avec Quant

Connecter les registres distribués à travers le monde pour la rapidité et une croissance plus efficace

Les équipes de Quant

Gilbert Verdian a créé le réseau Quant en 2018, il avait l’idée d’un projet blockchain alors qu’il travaillait dans le secteur de la santé. L’objectif avait pour but de faciliter les connexions afin de s’assurer que les patients enregistrés sur diverses plates-formes soient couverts. Avec plus de 20 ans d’expérience dans la cybersécurité et les registres distribués, il a été responsable de la sécurité du ministère de la justice au Royaume-Uni.

Il est accompagné par Peter Marirosans, directeur technique du projet et anciennement senior développeur pour le compte de Total Energies. Il aime les défis techniques et la résolution de problèmes complexes et encourage un environnement de travail collaboratif.

Lara Verdian, anciennement dans le secteur de la santé a occupé divers postes de responsable de marché international au sein d’entreprises telles que Gsk, Intercept et Deloitte.

Equipe du projet Quant

Les équipes du projet Quant

L’histoire du développement

Le fondateur du projet Quant, Gilbert Verdian était persuadé que l’écosystème blockchain allait continuer à se fragmenter plutôt que d’avoir une seule blockchain régissant les transactions mondiales. Au fur et à mesure que les solutions isolées se sont créées, le créateur eut l’idée d’établir la norme Blockchain ISO TC307 à propos de l’interopérabilité. Aujourd’hui cela représente un effort de plus de 57 pays qui travaillent ensemble sur la normalisation de la technologie.

Fin 2017, après des travaux en partenariat avec le UCL Center for Blockchain Research, les premiers développements ont donné lieu au dépôt d’un brevet. Aujourd’hui c’est plusieurs brevets qui sont en cours de finalisation au sujet de l’interopérabilité et des échanges sécurisés.

Quant, l'interopérabilité c'est son métier

Quant, l’interopérabilité c’est son métier

Le projet Quant

Quant offre une solution d’interopérabilité pour les entreprises afin d’assurer un échange sécurisé des informations et des actifs numériques sur n’importe quel réseau. Quant’s Overledger représente la première passerelle de registre distribué (DLT ou Distributed Ledger Technology) au monde. Elle connecte les blockchains existantes pour améliorer l’interopérabilité afin de stimuler la croissance.

  • Interopérabilité universelle

Overledger offre une passerelle universelle API (Application programme Interface) à tout type d’organisation pour connecter n’importe quel système à n’importe quel réseau ou à n’importe quel autre DLT.

  • Orienté entreprise

Le système d’exploitation est totalement conforme aux normes réglementaires de façon à répondre aux attentes d’organisation internationales ou d’institutions.

  • Prêt pour l’avenir

La technologie s’adapte facilement et permet de suivre l’évolution des besoins en connectant les systèmes existants aux nouvelles applications. C’est la possibilité de migrer des environnements sans avoir à rééditer l’ensemble des DLT. Le système est voué à se développer au gré des évolutions et des dernières innovations du monde de la blockchain. Quant est une blockchain évolutive.

La première passerelle DLT au monde pour les entreprises

La première passerelle DLT au monde pour les entreprises

Overledger, la passerelle

Comme énoncé précédemment, Overledger est une passerelle API au service des registres distribués. Le réseau d’Overledger utilise l’interopérabilité DLT pour fournir un accès sécurisé et contrôlé aux registres, aux données et aux services présents au sein de l’écosystème. Cela permet de mettre en place rapidement des relations commerciales, la monétisation de services ou des actifs de données à utiliser dans les applications Overledger.

Il s’agit globalement d’un réseau de réseaux qui permet aux entreprises de se connecter entre elles. Le niveau de connectivité et d’interopérabilité offre des avantages pour les entreprises en leur donnant beaucoup plus d’accès que dans le monde traditionnel. Sans compromettre la politique, la sécurité et les données des organisations. Cette solution permet aussi aux utilisateurs de créer de nouvelles sources de revenus en mettant les actifs DLT à disposition des développeurs.

Comment ça fonctionne

Sécurité

Tous les développeurs au sein du réseau appartiennent à divers Overledger, ils deviennent visibles dès qu’ils sont vérifiés. La sécurité de l’ensemble du réseau est garantie par la connectivité TLS (Transport Layer Security) et grâce à l’identification OAuth2.0. Le contrôle d’accès ainsi que les messages sont signés grâce à JWS (JSON Web Signature). Cette technologie permet de garantir l’intégrité des informations dans un format lisible par une machine.

La combinaison de ces trois éléments garantit que chaque accès au sein du réseau soit identifiable, crypté, immuable et exécuté uniquement via le propriétaire du service.

‍Quant Cross-DLT

La technologie Quant cross-DLT permet de connecter les blockchains du réseau. L’ensemble des données émises grâce à toutes ces connexions ne cesse d’augmenter. La technologie brevetée par Quant de cross-DLT d’Overledger s’applique à l’ensemble du réseau Overledger. Cette technologie permet à toutes les applications de couvrir le réseau composé des différentes organisations.

Cela ouvre l’accès à de nouveaux horizons, grâce à la mutualisation des sphères organisationnelles et industrielles et permet de rationaliser les processus existants. C’est la solution de la numérisation des processus pour l’ensemble des organisations du monde traditionnel.

Partage des ressources DLT

Pour les organisations qui sont membres de ce réseau, Quant propose un service de développement. Si certaines entreprises ne disposent pas de leurs propres développeurs, Quant met à disposition un hub spécifique pour la gestion des ressources. Il s’agit de l’outil Overledger Remote Connector Gateway, qui connecte les DLT de la même façon que Overledger sauf que les fonctions de gestion et de contrôle d’accès sont gérées par une branche d’Overledger DLT Gateway.

La technologie de l’ODAP

ODAP ou Open Digital Asset Protocol représente un protocole de transfert d’actifs entre deux dispositifs de passerelle. Le protocole comprend une description des actifs virtuels et numériques détenus sur les registres distribués dans un format ouvert et interopérable. Aussi, une partie de message et de négociation existe pour faciliter les flux entre les écosystèmes. Tout cela dans le but d’améliorer les connexions, les interactions et de faciliter l’interopérabilité entre les blockchains.

Croquis issus du whitepaper à propos de la technologie ODAP

Croquis issus du whitepaper à propos de la technologie ODAP

La technologie ODAP assure l’interopérabilité du protocole suivant l’illustration ci-dessus. L’application interagit avec la passerelle locale sur une interface concernant les ressources liées aux actions situées dans le système DLT local (L1) ou le DLT distant (L2). Les passerelles interagissent entre elles via l’interface des passerelles (API Type 2). Une interface basée hors DLT permet d’exécuter les ressources (API Type-3).

SeeQ

L’outil SeeQ permet une recherche et une analyse multi-DLT. Il facilite l’analyse des modèles de transactions entre plusieurs blockchains pour les autorités fiscales, les organismes de réglementation et d’autres agences. Il peut servir pour simplifier les déclarations, l’exécution ou les opérations anti-blanchiment d’argent.

SeeQ utiliser Overledger pour réaliser un historique complet des transactions à partir de l’ensemble des DLT disponibles. Entre autres, Bitcoin, Ethereum ou Ripple pour les plus importants. Cet historique forme une base de données basée sur le cloud qui peut être utilisée par les applications SeeQ comme SeeQ Explore. Il s’agit d’un outil web d’analyse, de visualisation et de gestion de cas, conçu pour intégrer les flux de travail existants.

Exemple de la plate-forme SeeQ

Exemple de la plate-forme SeeQ

La communauté Overledger

Overledger Community Network est le réseau « DLT Native » économique de Quant. Il est destiné à la communauté blockchain au sens large. Le réseau fonctionne en parallèle du réseau Overledger présenté précédemment, il s’agit bien de deux réseaux distincts. Totalement géré par le projet Quant, il prend en charge les plans communautaires pour les développeurs ainsi que les passerelles de connecteurs distants.

Ce réseau permet à Quant d’intégrer des essais de production pour implémenter de nouvelles fonctionnalités innovantes. C’est l’opportunité d’obtenir des commentaires de l’ensemble de la communauté. De ce fait, les développeurs disposent en avant-première des modifications et des nouveaux avantages de la technologie Quant. Opérationnel depuis juin 2020, cette plateforme prend en charge Ethereum, XRP Ledger, Bitcoin et bien d’autres… D’autres blockchains ou DLT majeures devraient intégrer rapidement l’écosystème.

Différence notoire entre Overledger Network et Overledger Network Community

Le tableau ci-dessous met en avant les différences notoires entre les deux réseaux de DLT. Le réseau Overledger Network représente en quelque sorte le réseau privé. Sur cet environnement, les clients, organisations ou entreprises disposent des avantages de Quant. De l’autre côté, le réseau pour la communauté dispose de moins de spécificités mais permet d’avoir les innovations en avance de phase puisque qu’il s’agit du banc de test pour le projet. Chose importante à noter, le réseau communautaire se rapproche du fonctionnement des réseaux blockchains cryptographiques et fonctionne grâce au jeton de l’écosystème QNT.

Le jeton QNT

QNT est le jeton natif de l’ensemble de l’écosystème Quant. Les entreprises ont besoin de jetons pour utiliser le réseau. Un développeur doit acheter une licence (en QNT) pour créer au sein de la plateforme. Cela nécessite le verrouillage des jetons pour une période de 12 mois.

Aussi, le coût d’exécution des passerelles ainsi que des opérations de lectures ou d’écritures sur Overledger nécessite l’utilisation des jetons QNT. A l’image des frais de gas sur l’environnement Ethereum, où chaque utilisateur doit disposer de jetons ETH pour faire fonctionner le réseau.

L’offre maximale de jetons QNT est fixée à 14 612 493 jetons et sont répartis de la manière suivante :

  • 9,9 millions de jetons QNT, vendus au public lors de l’ICO :
  • 2,6 millions de jetons QNT, affectés à la réserve de l’entreprise afin de maintenir le projet en marche
  • 1,3 millions pour les fondateurs de l’entreprise
  • 651 000 jetons, distribués aux conseillers

L’offre actuellement en circulation est de 12 072 738 QNT, les deux millions de jetons supplémentaires sont détenus par la société.

Conclusion

Le projet Quant propose une infrastructure au service des entreprises et des organisations grâce à plusieurs réseaux de registres distribués. C’est la possibilité pour les institutions d’utiliser les solutions DLT à grande échelle. Quant et sa techologie Overledger révolutionnent le monde traditionnel en améliorant les interactions et les connexions grâce à l’interopérabilité. Une belle réussite qui permet à Overledger Network d’apporter de nouvelles utilisations et de nouveaux cas d’usage pour tous.

Auteur de l’article :

Crypto-Educ By Stan – « Chancellor on brink of second bailout for banks »

L’homme solitaire pense seul et crée des nouvelles valeurs pour la communauté

Nos articles similaires

Polkadot

Aujourd’hui le coût d’utilisation du réseau Ethereum augmente fortement. La blockchain est complètement congestionnée, elle n’arrive pas à répondre à la demande croissante de ses

Lire plus »

Cosmos

En 2014, Jae Kwon est le premier à publier un livre blanc concernant l’implémentation de la solution Byzantine Fault Tolerance (BFT) à l’intérieur de la

Lire plus »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles récents